top of page

Les Forces du Changement pour la Refondation : Une nouvelle plateforme de mobilisation


Le M5-RFP et ses alliés s'engagent à mobiliser les citoyens en faveur d'un Oui massif au soir du 18 juin. L'initiative a été lancée au CCIB, ce dimanche 14 mai 2023

Le 18 juin prochain, les Maliennes et les Maliens sont appelés aux Urnes dans le but de faire passer le projet de nouvelle Constitution. L’annonce de date semble avoir délivré les passions politiques de la chaîne d’abstinence dont elles s’étaient volontairement enveloppées du fait de la guerre par procuration imposée au Mali par certaines puissances internationales. Après le lancement du Forum des Forces du Changement, hier samedi au Palais de la Culture Amadou Hampathé Ba, c’était au tour des militants du M5-RFP, dirigé par le Premier ministre, Choguel K. Maïga, et ses alliés de lancer un nouveau regroupement politique et de la Société civile, dénommé les Forces du Changement pour la Refondation (FCR). La plateforme a été portée sur fonds baptismaux, ce dimanche, 14 janvier 2023 au Centre international de conférence de Bamako (CICB). La FCR se veut donc un mouvement rassembleur. Qui travaille à faire en sorte que le Oui massif puisse emporter au soir des urnes, le 18 juin 2023.

La cérémonie qui a durée plus de deux heures d’horloge, a été émaillée par plusieurs interventions, s’articulant autour des innovations qu’apporte la nouvelle Constitution dans le fonctionnement des Institutions de la République et dans l’activité politique au Mali. Au nombre des innovations, rappellent-ils, le carton rouge au nomadisme politique consacré par la nouvelle Loi fondamentale. Qui stipule que tout élu, qui souhaite quitte son parti après son élection pour quelque raison que se soit perd automatiquement son mandat. Concernant le mandat du Président de la République, il n’est plus fermé jusqu’à la fin de son quinquennat. Celui ou celle-ci peut être déchu de son mandat et mis à la disposition de la Justice en cas de faute grave. Parlant de la Laïcité qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, la nouvelle Constitution a bien définit le concept et tracé tous les contours juridiques du mot pour une compréhension holistique du terme.

Une déclaration sur l’appel à la mobilisation générale derrière les Forces du changement pour la refondation a été lu par Abdel Karim Maïga de EMK, branche M5-RFP, proche du Premier ministre, Choguel K. Maïga,

Le lancement a été suivi par un atelier de dissémination de la nouvelle Constitution, organisé sur place à l’intention des militants et sympathisants des différents Mouvements politiques et Associatifs qui composent la plateforme.

Malikunfoni.net

6 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg
bottom of page