Quand les dirigeants du M5-RFP se donnent en spectacle: Tous les secrets de la lutte s’envolent !


Comme atteints de la logorrhée (diarrhée verbale) les dirigeants du regroupement M5-RFP, autrement appelé le mouvement du changement, ont réussi à mettre sur la place publique toutes les divergences qui couvaient sous la cendre, entre eux, mais jusque-là tenues en secret. Des déballages à couper le souffle, des droits de réponse de démenti, des points de presse à vocation contradictoire, des passes d’armes, propos diffamatoires et injures graves sur fond de messages vocaux sur les réseaux sociaux …Bref, en moins de deux ans de la Transition, les dirigeants comme autorité morale du M5RFP ont dévoilé à la face du monde leur inimitié. Ce faisant tous les secrets de la lutte ayant abouti à la chute du régime d’IBK ont volé en éclats.

Dès les premières heures de la création de ce mouvement hétéroclite (M5-RFP), les bons observateurs de la scène politique nationale y ont décelé des failles et divergences de vues, comme des facteurs de division entre ses tenants. Pourtant, le temps des conférences de presse, meetings populaires ou marches pacifiques, on pouvait voir ces dirigeants du M5, les uns près des autres en rang serré comme des membres d’une même famille. Or, autant sur le registre des parcours respectifs, des tendances idéologiques que des objectifs visés, rien n’unissaient ces hommes et ces femmes. A l’exception d’un seul motif : faire chuter le régime démocratique d’IBK.

Une unité de façade