Kati : Plusieurs arrestations parmi les assaillants


Depuis l’attaque complexe de ce matin contre les camps militaire Soundiata KEÏTA de Kati, les forces de défense et de sécurité maliennes ont déployé un véritable rouleau compresseur pour répondre aux assaillants.

Malgré les véhicules piégés et les tirs à l’arme lourde, ils n’ont pu accéder au camps.

Par contre, les FAMA ont aussitôt réagi en étouffant l’attaque par une série d’actions coordonnées (riposte immédiate, quadrillage de la ville, soutien aérien…) avec une communication en temps réel pour rassurer l’opinion.

Plusieurs suspects ont été appréhendés suite au ratissage toujours en cours des forces de défense et de sécurité et à une forte implication des populations de Kati, dans le renseignement, la communication et les actions de terrain pour barrer la route aux forces de l’ordre.

Un premier suspect aurait été signalé alors qu’il se faisant passer pour un sans abris. Après un interrogatoire sur place, le suspect a été conduit pour enquêtes.

Un autre suspect a été saisi grâce à la vigilance des populations. Il camouflait des cartouches dans son manteau au moment de son interpellation.

Un autre groupe, s’était réfugié dans le Cimetiere de Noumorila , à Kati, lors de leur débandade. Ils ont été traqué, et débusqué après quelques échanges de tirs.

Depuis ce matin, les ratissages terrestres et aériens s’étendent au-delà de la ville de Kati, sur Bamako et environs et la région de Koulikoro.

Source locale