Maïmouna Soumbounou, artiste musicienne « Je n’ai pas choisi d’imiter Oumou Sangaré pour son argen


Fruit de l’émission de téléréalité Mini Star de Tom Production en 2012, Maîmouna Soumbounou, communément appelé Oumou Sangaré junior, continue de faire sa carrière musicale. Elle parle de son parcours musical.

Une étoile montante de la musique malienne, Maîmouna Soumbounou est celle qui a imité la diva nationale et internationale Oumou Sangaré dans l’émission de téléréalité Mini Star en 2012. Fille de Tamba Soumbounou et de Mariam Soumano, elle est arrivée dans la musique depuis toute petite, grâce à sa maman qui l’a beaucoup aidée dans son choix. « Elle voulait que je sois comme mon homonyme qui est sa tante qui faisait du djeliya (chanter) dans les quartiers », a-t-elle expliqué. Avant de poursuivre : « C’est après tout ça que je suis allé à Mini star grâce à mon grand frère Demba Soumbounou en 2012, qui m’a soutenu aussi ».

En plus de la musique, la jeune artiste continue avec ses études. Selon elle, après son baccalauréat, elle va poursuivre au Conservatoire des arts Balla Fasseké pour bien se former dans le domaine de la musique, mieux comprendre la guitare et le Goni du Wassulu, un instrument traditionnel de la musique du Mali qu’elle aime tant . « Je n’ai pas d’album sur le marché, mais j’ai un clip du nom de ‘’Mogoya’’ qui est sous la toile actuellement ». Elle affirme que ce n’est pas facile de faire un album. Même pour aller au studio, ça demande de l’argent. Parlant de ça, elle a mis un accent sur la question que se posent des gens, celle de savoir pourquoi Oumou Sangaré ne l’aide pas. Elle répond que chaque chose à son temps et qu’elle n’a pas choisi d’imiter Oumou Sangaré pour son argent, mais plutôt parce que c’est son idole. « J’ai choisi à l'imiter parce que c’est une star nationale et internationale pour que les gens me connaissent à travers elle. Dès que certains fans de Oumou Sangaré me voient, ils sont contents et du fait que j’imite ses chansons, c’est déjà beaucoup», ajoute-t-elle. Parlant de ses projets, Maîmouna Soumbounou dira qu’elle rêve de faire un featuring avec Oumou Sangaré et avec d’autres grandes artistes. Je compte être utile avec d’autres artistes jeunes en difficultés pour les aider.

Parlant de son clip Mogoya (le comportement), elle confie : « A cette période j’étais fatiguée par le comportement de l’être humain, l’hypocrisie ; une réalité de notre société », a-t-elle expliqué.

Elle a lancé un appel à l’endroit des grands artistes d’appuyer la jeune génération pour qu’ils puissent aller au sommet dans les jours à venir.

Fatoumata Fofana

20 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg