top of page

Devant les membres du CNT : Le Conseiller Harber Maiga tance le Ministre de l’Energie



Un membre du CNT, Harber Maiga, a tancé le ministre de l’Energie sur le suivi des projets liés à la crise énergétique. C’était lors de la session parlementaire qui se tient actuellement.



Le délestage électrique au Mali demeure un problème persistant qui affecte la vie quotidienne des citoyens et entrave le développement économique du pays. Dans un récent développement, un membre du Conseil National de Transition (CNT), à la personne de Harber Maiga, a soulevé cette question brûlante lors de la session parlementaire d’avril qui se tient présentement, interpellant vivement le ministre de l’Energie sur les mesures prises pour remédier à cette situation préoccupante.



Les coupures d’électricité fréquentes et imprévisibles ont un impact dévastateur sur les foyers, les entreprises et les services publics à travers le pays, créant des perturbations importantes dans la vie quotidienne des Maliens. Les secteurs de la santé, de l’éducation, de la production agricole et industrielle sont particulièrement touchés, compromettant la qualité des services et la productivité économique.



Lors de la session parlementaire, Harber Maiga, conseiller du CNT a exprimé sa préoccupation face à l’incapacité du gouvernement à résoudre efficacement le problème du délestage électrique. Il a lancé une pique au ministre de l’Energie, Bintou Camara sur les raisons de cette situation persistante et sur les mesures concrètes prises pour améliorer l’approvisionnement en électricité et garantir sa stabilité à long terme.



Le ministre de l’Energie a été mis au défi de fournir des réponses satisfaisantes au membre du CNT, qui a souligné l’urgence d’une action décisive pour résoudre le délestage.



Il a soulevé des questions sur la planification stratégique de l’approvisionnement en énergie, les investissements dans les infrastructures électriques et les réformes nécessaires pour renforcer le secteur de l’énergie au Mali. Les inquiétudes du conseiller Maiga tombe à un moment où dit-ils, certains acteurs sous autorité de Mme Camara ne font pas leur travail comme cela se doit. M. Maiga a demandé au ministre de faire une évaluation et de virer ceux qui tentent de saboter ou de bloquer le travail des autorités.



Quant aux recommandations du CNT sur la table du gouvernement, le conseiller n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour dire au gouvernement de se mettre au travail en examinant leurs recommandations qui sont pertinentes pour le déblocage des projets et programmes gouvernementaux.



Virer le ministre de l’Energie



Dans ce contexte, l’incapacité du ministre de l’Energie à remédier efficacement à la situation a suscité des critiques généralisées de la part de la population et des acteurs politiques. Les Maliens déplorent le manque de progrès tangible dans le secteur de l’énergie, ainsi que le manque de responsabilité de la part du ministère de l’Energie dans la gestion de cette crise.



Face à cette impasse, des appels de plus en plus pressants sont lancés pour le remplacement du ministre de l’Energie par une personne compétente et engagée, capable de prendre des mesures décisives pour résoudre les problèmes du secteur de l’énergie au Mali.



Cette situation critique souligne l’urgence d’une réforme en profondeur du secteur de l’énergie au Mali, avec un accent particulier sur la modernisation des infrastructures, l’amélioration de la gestion des ressources énergétiques, la promotion des énergies renouvelables…



Mamadou Sidibé

1 vue0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page