top of page

PCRSS : La 3ème session du Comité de Pilotage tenue à Bamako


Le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances M. Abdoulaye TRAORE a présidé la 3ème session du Comité de Pilotage du Projet Communautaire de Relèvement et de Stabilisation du Sahel (PCRSS), ce jeudi 06 décembre 2023, en présence du coordinateur de l’Unité d’Exécution du Projet (UEP) M. Oumar CAMARA ainsi que les membres dudit comité.

Le PCRSS est une réponse commune du Burkina Faso, du Mali et du Niger, en partenariat avec la Banque mondiale en vue de relever le double défi de satisfaire aux besoins immédiats des populations de la zone du Liptako Gourma et de créer les conditions d’un développement territorial durable de la zone, notamment en matière de lutte contre sécheresse, la pression sur les ressources naturelles, l’insécurité alimentaire, le faible niveau d’accès aux services sociaux de base et aux opportunités économiques, les conflits communautaires et les actions des groupes armés terroristes.

D’une durée d’exécution de cinq ans, le PCRSS couvre au Mali les régions de Mopti, de Bandiagara, de Douentza, de Tombouctou, de Gao et de Ménaka.

Cette session permet d’approuver le rapport d’activités 2023 et le Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) au titre de l’année 2024.

Comme acquis, le Projet a, entre autres, atteint les résultats ci-après au 31 octobre 2023 :

- le lancement des études d’actualisation pour la réalisation du collecteur de Douentza, des travaux de construction de l’Adduction d’Eau Potable de Tonka et les travaux de réhabilitation des magasins du port de pêche de Konna ;

- le ciblage participatif et l’identification des activités à mener au profit des ménages vulnérables et des Personnes Déplacés Internes (PDI) ;

- la finalisation de la base de données OGeSA (Outil de Gestion et de Suivi des activités) ;

- le développement et le déploiement des applications numériques DCC (Développement Conduit par la Communauté) et eMGP (Application Numérique pour la Gestion des Plaintes) ;

- la mise en vigueur des conventions des MOD AGETIPE et AGETIER et de l’ONG SOS Sahel ;

- la mise en place du comité de gestion des plaintes au sein de l’UEP et dans les régions de Gao, Tombouctou et Mopti ;

- la diffusion des instruments de sauvegarde à Mopti, Tombouctou, Gao, Djenné et Tenenkou ;

- la mise en œuvre du plan de sécurité à travers le recrutement d’un spécialiste en sécurité.

Lors de la session le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances a exhorté les membres du comité de pilotage à « apporter des orientations pertinentes afin de permettre à l’Unité d’Exécution du PCRSS, de disposer d’un outil de planification efficace et efficient afin d’atteindre les résultats escomptés, et contribuer ainsi au renforcement de la résilience des communautés de la région du Liptako-Gourma qui en ont tant besoin ».

Comme perspective pour l’année 2024, le PTDA 2024 du PCRSS porte sur un montant de 20 654 958 850 F CFA (vingt milliards six cent cinquante-quatre millions neuf cent cinquante-huit mille huit cent cinquante FCFA) et prévoit d’engager globalement 36,03% des ressources du Projet pour atteindre une cible de plus d’un (1) million de bénéficiaires : ce qui contribuera à absorber les retards accusés dans le démarrage des activités en 2023.

Source : C/Com/MEF

2 vues0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page