top of page

Visite d’immersion des étudiants de l’Ecole supérieur d’ingénieur et d’architecture à Bougouni : La délégation reçue par le gouverneur

Le gouverneur de la région de Bougouni, le Général de Brigade Ousmane Welé a reçu en audience une mission d’études de l’Ecole Supérieur d’Ingénierie d’architecteur et d’Urbanisme de Bamako de retour de mission expérimentale au Burkina Faso.

Après les mots de bienvenue du chef de l’exécutif régional suivi de la présentation des membres de son cabinet et de l’ancien Président du Conseil de cercle de Bougouni monsieur Siriki Sidibé, place fut donnée aux hôtes responsables d’encadrement et étudiants.

Pour le Président Directeur Général de l’ESIAU monsieur Abdoulaye Deyoko ayant à ses côtés l’architecte responsable de la formation monsieur Youssouf Deyoko, cette audience est un honneur et un symbole pour cette école pilote en matière d’études supérieures en architecture au Mali. Cette mission d’études au Burkina Faso a permis aux étudiants en licence de confronter leurs connaissances à celles de leurs homologues Burkinabés.

L’architecture en somme : les mortiers en banco et graviers et leurs composantes et spécifiés, la construction des habitats jusqu’au second niveau en terre avec des piliers (poutre), les toitures le tout en fonction des localités ont été exposé par le PDG de l’ESIAU relayé par l’architecte formateur. Des données qui sont totalement différentes du cadre de construction des maisons en dure (ciment) avec toutes leurs armatures. Selon lui, ce voyage restera dans les annales et a permis aux étudiants d’aller directement au pratique à ce niveau licence de leur formation universitaire après des années derrières ordinateurs et conception. Il a remercié le chef de l’exécutif régional au nom de toute la mission pour tout son accompagnement et surtout aussi des leçons apprises suite aux échanges avec tout son cabinet.

Dans son intervention académique, le chef de l’exécutif régional a remercié tout d’abord les responsables de l’ESIAU pour la réussite de cette mission d’études qui permettra de renforcer les capacités des jeunes étudiants en architecture dont sa fille en classe de licence.

En toute pédagogie il a appelé les étudiants de cette promotion à l’union, car une promotion va au-delà de la classe, elle est une cadre familiale et conviviale jusqu’à la vie professionnelle. Il les a demandés de rester uni et solidaire gage de valeur culturelle de notre pays, car architecture et culture font bon ménage. Pour cela ils seront demain des cadres du domaines architectural de notre pays face à la démographie galopante source d’habitations générationnelles.

Le chef de l’exécutif régional, lui-même ingénieur en Génie civil de son Etat a donné en quelques secondes un laps cours dans son domaine de prédilection le génie civil et aussi l’architecture pour assurer les étudiants d’avoir choisi un métier incontournable dans la construction d’un Etat, surtout pour notre pays qui est sur la lancée du Malikura. Il a fait ressortir dans son intervention les valeurs culturelles que nous ont légué nos grands empires : le royaume bambara de Ségou avec ses bâtisses, ceux du Tata de Sikasso, le forts de Kayes-Médine, les constructions des mosquées de Djenné et de Tombouctou avec leur crépissage annuel pour ne citer que ceux-ci. Une architecture qui ne se reproche rien face à celle des autres contrées avec le pan important de leur spiritualité.

En question réponse quelques étudiants ont eu à faire le ramassé technique d’architecte de ce qu’ils ont appris durant ce voyage professionnel sous des acclamations.

Il a remercié les hautes autorités de la transition de notre pays pour leur accompagnement en ordinateurs pour l’établissement privé en architecteur l’ESIAU.

Rappelons que l’Ecole Supérieur d’Ingénierie d’architecteur et d’Urbanisme de Bamako qui est un établissement privé est créée en 2005.

Cellule de Communication - Gouvernorat – Bougouni

4 vues0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page