Urgent/Diéma : Un toubib tué par des hommes armés non identifiés


Le cercle de Diéma et ses populations ne savent plus quoi faire face à l'insécurité. Car, selon plusieurs personnes, certes il y a des groupes terroristes dans le cercle, mais force est de reconnaître que des bandits de la localité profitent de la situation. C'est dans ce flou que le chef de poste médical de Koumarenga (commune de Lambidou) a été tué par un individu non identifié dans la soirée du vendredi 22 juillet 2022. Cette localité est située à plus d’une vingtaine de km de Diangounté Camara. Selon un proche de la victime, elle « a été assassinée à domicile devant sa femme et ses enfants ». Personne ne sait s'il s'agit d'un acte de groupes armés terroristes ou de bandits de la zone. Aucune enquête n'est encore ouverte selon les parents du défunt.

Source : Le Reporter

15 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg