Traitement informatique des données électorales : la Cour Constitutionnelle du Mali se met à jour


Un programme de renforcement des capacités institutionnelles en bureautique de la Cour constitutionnelle (CC) a démarré, le 16 mars 2022, avec l’appui de la Minusma. La gestion du contentieux électoral et le traitement informatique des données électorales sont au cœur de ce programme qui se terminera à la fin du mois d’avril 2022.

En effet, la Cour joue un rôle important dans la crédibilité et la transparence des élections. Elle a pour mission de veiller à la régularité et à la validité des élections présidentielles, législatives et des opérations de référendum dont elle proclame les résultats et statue sur le contentieux. Ce projet qui a enregistré la participation de 31 membres de la Cour (18 femmes et 13 hommes), contribuera sans doute à la réalisation de cette mission.

Outre le soutien logistique et technique, la Minusma a développé et déployé le 21 mars 2022 le logiciel SIGRE, un programme informatique plus flexible pour le traitement des résultats des élections.Ces projets répondent aux demandes et besoins de la nouvelle équipe de la Cour constitutionnelle arrivée en 2020.

Un partenariat de longue date dans le cadre de la préparation des élections

Le partenariat entre la Cour constitutionnelle et la Minusma existe depuis 2013. Un projet antérieur avait permis d’acquérir de l'équipement bureautique et de former les conseillers en informatique. Pour la sécurité de la Cour, la Minusma avait également acquis des scanners et des portiques de sécurité.

À l’occasion du lancement des nouveaux projets, le Coordonnateur résidant du Système des Nations unies au Mali, Alain Noudehou, a remercié le gouvernement de transition, l'ensemble de la classe politique malienne, les différents acteurs du processus électoral ainsi que le président et les membres actuels de la Cour constitutionnelle, pour la prise en compte de ce défi précis de la Transition et de la vie démocratique du Mali. Il les a assurés du soutien de la Minusma dans le cadre du rétablissement de l'ordre constitutionnel au Mali.

Source : Minusma