Soutien à la transition : la France est aux abois à la grande manif du vendredi dernier


«Depuis la sortie du vendredi 29 octobre des milliers de Maliens pour soutenir la Transition, la France, par le biais de ces ministres des armées, et Affaires étrangères, n'arrête pas de harceler les autorités de la transition malienne. Après le refus total de certains premiers responsables du Mali, de décrocher les appels de ces ministres, l'ambassadeur de France au Mali est entré dans le jeu pour apaiser la tension. Mais à l'heure actuelle, les autorités de la Transition maintiennent la pression et la France est aux abois. Très prochainement, une visite des ministres des Affaires étrangères et des armées à Bamako. Même là, les autorités ont été claires sur la position malienne.»

Source/Le Reporter

1 vue0 commentaire