Soudan: plus de 130 morts au Darfour dans des violences après un différend entre éleveurs


Le bilan des affrontements au Darfour continue de s’alourdir. Au moins 138 personnes ont été tuées et 106 blessées, en trois semaines, selon l’association des médecins soudanais. Rien que ce mercredi, 38 personnes ont été tuées par balles dans le Jebel Moun, d’où est parti le conflit. À l’origine, il s'agit d'un différend entre éleveurs pour prendre la forme de batailles rangées à l’arme automatique. L’accès aux victimes est difficile. Beaucoup meurent faute d’avoir pu être pris en charge.

Le conflit a débuté dans le Jebel Moon, puis il a gagné le comté de Kreinik et maintenant celui de Sirba et nous craignions qu’il ne continue à s’étendre, car les forces qui s’affrontent sont en train de recruter et de se préparer à de nouvelles attaques. Habituellement, ce genre de conflits ne concerne que quelques personnes, mais cette fois l’ampleur des tueries est plus importante. Elles semblent plus organisées, comme si chaque camp essayait chaque fois de faire plus de victimes, y compris des femmes et des enfants. Des maisons aussi ont été brulées. Le problème c’est que de nombreux blessés sont inaccessibles, car la route principale n’est pas sure. Les médecins luttent pour leur venir en aide. Et nous nous attendons à ce que de nouveaux blessés meurent parce qu’ils n’auront pas pu être transférés à el-Geneina où se trouvent les infrastructures médicales. Dr Alwali, porte-parole du Comité central des médecins soudanais

Selon l'ONU, plus de 22 000 déplacés, dont plus de 2 000 ont fui au Tchad voisin, depuis le début de ces affrontements.

Source : RFI

3 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg