Rattrapé par plusieurs scandales, Boris Johnson démissionne


Contraint et forcé. Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé sa démission de la tête du Parti conservateur aux Britanniques ce jeudi 7 juillet lors d’une conférence de presse devant le 10 Downing Street. Depuis plusieurs jours, les ministres, dont plusieurs fidèles du Premier ministre, se désolidarisaient, quittant le gouvernement et appelant Boris Johnson à jeter l’éponge.

« C’est clairement la volonté du parti conservateur qu’il y ait un nouveau leader et donc un nouveau Premier ministre », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « Je veux vous dire combien je suis triste d’abandonner le meilleur job du monde. Mais c’est la vie. »

« En politique, personne n’est indispensable »



Boris Johnson a affirmé qu’il resterait en poste jusqu’à ce qu’un nouveau chef du Parti conservateur soit élu. « En politique, personne n’est indispensable », a-t-il estimé.

« J’ai nommé aujourd’hui un nouveau gouvernement et resterai au service du pays jusqu’à ce qu’un nouveau dirigeant prenne la place. »

Le Premier ministre démissionnaire a ensuite assuré que « la procédure de désignation de notre nouveau leader commencerait dès maintenant, avec un calendrier annoncé la semaine prochaine », après concertation avec Graham Brady, le président des députés conservateurs.

Source : L’OBS