Protection des victimes et témoins et la lutte contre l’esclavage et pratiques assimilées...


Face aux multiples violations des droits de l’homme liées au phénomène de l’esclavage par ascendance et à la nécessité de protéger les victimes et les témoins, le Centre d’assistance et de promotion des Droits Humains (CapDH) et la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) ont organisé conjointement un atelier de réflexion sur la protection des victimes et témoins et la lutte contre l’esclavage et pratiques assimilées.

L’atelier s’est tenu du 03 au 06 mai 2022 à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin BEYE (EMP-ABB) des représentants des organisations de défense des droits humains et des structures publiques et parapubliques travaillant sur la promotion et la protection des droits de l’homme notamment le Ministère de la Justice et Droits de l’Homme, la Cour Constitutionnelle, le Médiateur de la République et la Commission, Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR).

La cérémonie de clôture fut présidée par le Représentant du Ministère de la Justice et des Droits de l'Homme en présence de la Vice-Présidente et du SGal de la CNDH, du Directeur Exécutif du CapDH. Elle fut précédée par des propositions d’actions de plaidoyer pour l’adoption des lois : une loi pour la protection des victimes et témoins et une loi criminalisant l’esclavage et pratique assimilées en République du Mali.

Le CapDH remercie l’Ambassade Royale de Danemark pour son soutien à travers le Fonds d’Appui aux Moteurs du Changement (#FAMOC).

Fonds d'Appui aux Moteurs du Changement - FAMOC

L'Ambassade du Danemark au Mali

Ministère de la Justice du Mali

CNDH MALI - Commission Nationale des Droits de l'Homme

Centre d'Assistance et de Promotion des Droits Humains

Emp Bamako