Pourquoi des millions d’utilisateurs vont-ils être privés de WhatsApp dès le 31 mai ?



Jugée obsolète, une cinquantaine de modèles de smartphones n’aura bientôt plus accès à l’application de messagerie, révèle « Le Parisien ».


Pour utiliser l'une des messageries instantanées les plus plébiscitées au monde, il vaudra mieux avoir le bon modèle de téléphone désormais. Application lancée en 2013, WhatsApp va proposer une nouvelle mise à jour à l'international. Cette dernière ne sera plus compatible avec les anciennes versions d'Android et d'iOS, comme l'a repéré Le Parisien vendredi 27 mai. En conséquence, pléthore de smartphones considérés comme obsolètes vont être volontairement écartés par ce système de communication, poussant les utilisateurs à actualiser leur système d'exploitation ou à acquérir des mobiles plus récents.

La cinquantaine de références concernées a été énumérée par l'entreprise WhatsApp : Apple iPhone 6S, iPhone 6S Plus, Lеnоvо А820, ZТЕ V956, Ѕаmѕung Gаlахy Тrеnd Lіtе, Galaxy Trend II, Galaxy S3 mini, Galaxy Xcover 2, Gаlахy Асе 2, Gаlахy Соrе, Нuаwеі Аѕсеnd D2, Аѕсеnd G740, Ascend Mate, Fаеа F1, Аrсhоѕ 53 Рlаtіnum, НТС Dеѕіrе 500, Саtеrріllаr, Саt В15, Ѕоny Хреrіа М, Wіkо, Сіnk Fіvе, Darknight, ТНL W8, ZТЕ Grаnd Х, Quаd v987, Grand Memo, Grand S Flex, LG Luсіd 2, Optimus F7, Optimus L3 II Dual, Optimus F5, Optimus L5 II Dual, Optimus L3 II, Optimus L7 II Dual, Optimus L7II, Optimus F6, Optimus L4 II Dual, Optimus F3, Optimus L4 II, Optimus L2 II, Optimus F3Q.

Des restrictions lancées dès l'automne

WhatsApp, qui se targue de compter 2 milliards d'utilisateurs en activité et comptabilise pas moins de 7 milliards de messages vocaux envoyés au quotidien, a commencé cette politique d'exclusion dès l'automne 2021. Au 1er novembre dernier, les propriétaires d'appareils de plus de 5ans, équipés de versions antérieures à Android 4.1 et iOS 10, avaient vu l'accès à l'application leur être restreint. Les mises à jour ne leur étaient plus proposées et la messagerie cumulait les dysfonctionnements divers, mais l'accès aux conversations était encore autorisé. Jusqu'à ce jour fatidique du 31 mai.

Source : Le Point

6 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg