top of page

PMU – Mali : Regain de confiance des parieurs grâce au leadership transparent du DG, Fassery Doumbia

De plus en plus stimulant avec plus de 20.9 milliards de bénéfices nets obtenu en 2022. PMU-Mali assure et rassure les parieurs qui jouent et gagnent en majorité

Les chiffres reflètent globalement d’abord la situation nationale parce qu’il faut dire que le Mali revient de loin en matière de gouvernance et en matière de contrôle interne. Donc, il est connu et reconnu que la base de la bonne gouvernance est le sommet. Cela peut être le sommet de l’Etat, comme ça peut être le sommet d’une Organisation ou d’une entreprise. Il se trouve qu’aujourd’hui, nous sommes dans un contexte où l’Etat a vraiment mis l’accent sur la recherche de la bonne gouvernance partout. Donc à PMU, cette politique que nous avons poursuivi avec l’appui du personnel et les différents directeurs, nous avons essayé de consolider la gouvernance sur le plan économique, sur le plan financier, sur le plan comptable et sur le plan logistique. C’est ce qui explique l’amélioration des résultats. De façon concrète, si on a les mains libres dans la conduite des affaires conformément aux règles et normes de gestion et sans autres formes de contraintes en en principe les résultats doivent suivre.  

En d’autres termes, en l’absence de toute intervention extérieure dans la gestion d’une entreprise ou de quelque Organisme qu’il soit, notamment les influences externes dans les questions d’attribution de marchés ou dans le choix des prix, des fournisseurs et des prestataires, il va sans dire que les résultats suivent. C’est pour cette raison qu’en 2022, PMU a réalisé un résultat record avec 20,9 milliards de Fcfa. Qui est le fruit de la bonne gouvernance. Lequel renvoi à la notion de performance économique de l’entreprise. Il s’agit là d’acquérir les biens et services au meilleur prix. Dans le secteur de la loterie, chaque fois qu’on parvient à maitriser les charges, cela se ressent automatiquement sur la masse à partager, dont l’essentiel va dans la poche des parieurs. Car, pour qu’un parieur revienne jouer, il faut qu’il trouve son compte. Ce qui fait que nous sommes tenus de maintenir une dynamique de plus en plus ascendante qui  nous oblige à maîtriser nos charges pour mettre en place une masse conséquente à partager entre les parieurs en terme de gain pour l’amener à remettent en jeu tout ce qui est profitable pour lui—même, pour les revendeurs et les partenaires de jeu, pour le personnel et pour l’Etat aussi en termes d’impôts et taxes.

L’amélioration des gains des parieurs a régenté une nouvelle confiance dans le secteur du jeu, au point que parieurs et personnel, personne ne se cache pour  se confier à nos micros. Les témoignages ci-dessus confirment.

Source : Le Tjikan

7 vues0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page