Paix et réconciliation : Wagué à l'écoute des groupes armés de Gao


Le ministre de la Réconciliation, le colonel-major Ismaël Wagué, s'est rendu le 28 octobre 2021 à Gao. Il fut accueilli solennellement par les officiels gouvernementaux et municipaux. Cette mission en zone sensible revêtait trois objectifs cruciaux.

Il exprima la courtoisie traditionnelle, l’empathie, la compassion et les condoléances de sa personne et de l’Etat aux victimes de ce conflit en général. Une attention particulière fut accordée aux illustres familles Songhaï et Arma fondatrices de la cité des Askia et détentrices de la chefferie traditionnelle.

Par ailleurs, il a rencontré les différents belligérants et parties prenantes du conflit (sédentaires, Arabes, Tamasheq,). Avec une sagesse inspirée de l’empereur Askia Mohammed, le ministre écouta avec attention et perspicacité les doléances, les solutions et les critiques les plus virulentes des différents intervenants. Enfin, le colonel-major Ismaël Wagé a reconnu les concessions et compromis que l’Etat a fait dans le cadre de la réconciliation.

Il a rappelé que ces actions difficiles et délicates engagent la responsabilité des acteurs auxquels furent délégués certains rôles capitaux. En outre, le ministre n’a eu de cesse de rappeler à nos frères et sœurs l’importance de construire une société de paix, de pardon, de cohésion nationale et de réconciliation ; ceci malgré nos différences ethniques, religieuses et sociales.

<