Monuments et parcs publics du Mali : Les chantiers de restauration et réhabilitation lancés


Le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, a présidé, dans l’après-midi du vendredi, 29 juillet 2022, au Monument Kontron ni Sanè, dédié aux chasseurs traditionnels, la cérémonie de lancement des activités de restauration des monuments et parcs publics du Mali. Initiée par la Direction nationale du Patrimoine culturel (DNPC) en partenariat avec la Conférence régionale des Chambres de Métiers du District de Bamako et l’Association pour le Progrès des Peintres du Mali (APPM). Elle est sponsorisée par la Quincaillerie Alfirdaousse de Bouya DIARRA et Frères.

Ce partenariat, qui vient à point nommé, contribuera à la protection et à la promotion des parcs publics et monuments du District de Bamako. Il ouvre aussi la voie à un partenariat gagnant-gagnant et un schéma nouveau dans la promotion du patrimoine culturel. Les travaux concerneront 26 monuments et parcs publics du District de Bamako, dont la plupart sont classés dans le patrimoine culturel national, a rappelé le Ministre Andogoly GUINDO.

Au nom des plus hautes autorités de la Transition, il a témoigné la gratitude et la reconnaissance des plus hautes autorités de notre pays à la Conférence régionale des Chambres de Métiers du District de Bamako, l’Association pour le Progrès des Peintres au Mali (APPM) et le sponsor officiel, la Quincaillerie Bouya DIARRA et Frères pour leur engagement et les efforts consentis en faveur de la protection et de la promotion des biens du patrimoine culturel, notamment les parcs publics et monuments de Bamako.

L’implication des Communautés, des Collectivités territoriales et les personnes physiques ou morales dans l’œuvre de protection et de rayonnement du patrimoine culturel est la concrétisation d’une gestion participative du patrimoine culturel, a souligné le ministre, pour qui, « les parcs publics et monuments de Bamako sont un livre ouvert, relatant l’histoire, les faits sociaux, les phénomènes religieux et les idéaux de combat du peuple malien pour le développement et l’unité du continent africain. »

La cérémonie de lancement a enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques et coutumières du pays dont le représentant du CNT, des élus locaux, des cadres du Ministère en charge de l’Artisanat et de la Culture, des représentants des associations et organisations professionnelles de l’Artisanat du Mali, du Président de l’Association pour la Promotion des Peintres du Mali, Souleymane DIALLO, du Président de la Fédération nationale des Chasseurs du Mali (FENACAM) et Donzoba, Salif TOGOLA et du Président de la Conférence régionale des Chambres de Métiers du District de Bamako, Adama TRAORE.

3 vues0 commentaire