Montée d’adrénaline à l’UNTM : Yacouba Katilé en guerre de positionnement contre le Premier ministre



Le non respect des rapports de force de la Centrale syndicale et le soupçon de favoritisme prêté au Chef du gouvernement en faveur des centrales concurrentes semble être la partie non visible de l’iceberg…

Tout paraissait normal sur le front social jusqu’à ce vendredi, 06 mai 2022. A son passage devant les membres du Conseil National de la Transition, le jeudi 21 avril 2022, le Premier ministre Choguel K. Maïga, s’était félicité de l’accalmie au niveau du front social. Il disait qu’à leur arrivée, celui-ci était en ébullition. Mais, son gouvernement a réussi à calmer les syndicats qui avaient accepté de mettre balle à terre. Entre temps, qu’est-ce qui s’est passé entre le gouvernement et la première centrale syndicale, qui peut justifier un communiqué d’un ton assez élevé, s’apparentant à une sorte de déclaration de guerre au sein du couple gouvernement – syndicat ? La question taraude les esprits y compris dans l’entourage politique du Chef du gouvernement. Approchez pour comprendre sous le couvert de l’anonymat, certains proches estiment que le communiqué de l’UNTM est tombé inopinément comme un cheveu de la soupe, au moment où ils s’y attendaient le moins. « Personne ne sait en réalité ce qui peut expliquer la soudaine montée d’adrénaline au niveau de l’état-major de la Centrale syndicale à Bamako-Coura » ont-ils ajouté.

Au cœur des griefs : la situation précaire des travailleurs victimes des différentes réformes économiques initiées par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, notamment les partants volontaires à la retraite anticipée et les compressés des entreprises publiques. Pour l’UNTM l’espoir suscité par l’annonce du Premier ministre, qui avait demandé aux partants volontaires et aux compressés d’ouvrir des comptes bancaires pour recevoir leur paiement semble se tourner en de simple illusion. Selon le communiqué, le Premier ministre lui-même avait ordonné en 2021 que les compressés et retraités par anticipation ouvrent des comptes en b