Modibo Koné, président de l’Alliance pour la refondation du Mali : «Le M5-Rfp choisira un candidat


Les responsables de l’Alliance pour la refondation du Mali (AR-Mali), une branche politique du M5-Rfp, étaient face à la presse, le samedi 19 mars, à la Maison de la presse, pour présenter leur regroupement. La conférence presse était animée par le président de AR-Mali, Modibo Koné, ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, accompagné par Modibo Kadjoké, AscofaryOulematouTamboura, et plusieurs autres membres.


L’Alliance pour la refondation du Mali (AR-Mali) est un regroupement politique qui fait partie des entités formant le mouvement du 5 juin. Elle s'inscrit dans la dynamique d'une force de propositions et d'actions concrètes pour soutenir les chantiers de la refondation du Mali. AR-Mali est composée de 16 partis politiques et est régie par une charte qui s'articule autour d’une assemblée des présidents ; d’un secrétariat exécutif ; des coordinations régionales et locales ; des coordinations des Maliens établis à l'extérieur.


Cette Alliance, qui s'identifie dans la lutte héroïque du peuple malien portée par le M5-Rfp, a été crééedans le feu de l'action. Elle a pour objectif de contribuer à restaurer et refonder l'Etat du Mali ; participer à toutes les échéances électorales ; contribuer à rétablir la confiance entre les gouvernants, les gouvernés et la classe politique ; contribuer à promouvoir et valoriser de nouvelles élites politiques et administratives; favoriser les échanges avec l'ensemble de la classe politique, les forces vives de la nation et les personnalités sur toutes les questions intéressant la vie du pays afin de définir les nouvelles orientations politiques pour le Mali etc.


En sa qualité de branche politique du mouvement du 5 juin, l'Alliance pour la refondation du Mali contribue activement à l'approfondissement de la réflexion stratégique en vue de bâtir un Mali digne, fort et prospère, où il fait bon vivre pour chacun. À ce titre, elle participe à l'ensemble des activités du M5-Rfp tout en y apportant des contributions de qualité.


Par ailleurs, l’AR-Mali salue la tenue des assises nationales de la refondation et les conclusions qui en sont issues et sollicite leur mise en œuvre intelligente pour l’avènement du Mali Kura. Elle réitère son soutien et son accompagnement aux autorités de la transition auxquelles elle s’identifie.


En réponse aux questions posées par les journalistes, le président de l’AR-Mali, Modibo Koné, a expliqué que son regroupement est une composante du comité stratégique du M5-Rfp.


«Dès sa création à nos jours, on était à peu près une cinquantaine de partis politiques. Aujourd’hui, nous avons essayé de nous reconstituer à travers notre charte et c’est la liste de 16 partis qui ont signé la charte. Ce n’est pas dû au fait que ceux qui n’ont pas signé, ne sont pas membres de l’AR-Mali. La voie est ouverte à tous ceux qui voudront y adhérer.


Il n’y a pas de récupération politique dans cette affaire. Nous sommes et nous demeurons membres du M5-Rfp. En ce qui concerne M. Modibo Koné, sa candidature, il n’y aura pas de candidature individuelle dans le M5-rfp. Le M5-Rfp choisira un candidat qui va représenter ses couleurs lorsque les élections seront notées. L’AR-Mali est présente à toutes les réunions, mais aussi fait des réunions périodiques».


«Notre objectif au-delà du soutien à la transition, ce que nous sommes des partis politiques réunis autour du contexte de la refondation. La première chose à faire, c’est de faire que la refondation puisse prendre corps. Nous participons beaucoup à cette réflexion et nous y travaillons parce que la refondation c’est 15-20 ans.


Pour y parvenir, il faut conquérir le pouvoir. Nous travaillons à conquérir le pouvoir et à pouvoir l’exercer au-delà de la transition pour que la refondation puisse effectivement s’instaurer. Il faut aussi travailler à rassembler ou à mobiliser suffisamment de partis politiques et d’organisations de la société civile pour qu’ils puissent participer à la refondation», a déclaré Modibo Kodjoké, 1er vice-président de l’AR-Mali.


Source : Le Reporter par Diango COULIBALY

0 vue0 commentaire
corona080_ensemble.jpg