Mama Sampana, jeunesse leader à Djenné«Nous n’accepterons pas que l’Etat continue de nous ignorer»




Mama Sampana, un jeune marabout et leader d’association, lors de son séjour à Bamako, s’est prononcé sur la situation sécuritaire dans le cercle de Djenné. Selon lui, la population de Djenné se sent abandonnée par l’Etat.

Mama Sampana, en plus de son statut de marabout, est membre du Conseil local de la jeunesse de Djenné. Il est également un des soutiens phares des chasseurs (Dozos) dans le cercle de Djenné. Débout sur le front afin que son cercle, en proie de l’insécurité, puisse connaître la paix et la stabilité. Selon le natif de cette localité, la situation sécuritaire dans le cercle de Djenné est aujourd’hui effroyable. Composé de 12 communes qui sont : Djenné, Dandougou Fakala, Dérary, Fakala, Femaye, Kewa, Madiama, Néma Badenyakafo, Niansanari, Ouro Ali, Pondori et Togué Mourari. Presque toutes ces communes sont en proie à l’insécurité.

«Chaque jour, ce