Lutte contre la Covid19 : la vaccination autorisée pendant le jeûne


Le vaccin est un moyen sûr et efficace pour prévenir les maladies. C’est pourquoi, le Mali s’est engagé dans des campagnes de vaccination contre la Covid19 partout à travers le pays. Ces campagnes de vaccination coïncident avec le mois de ramadan. Selon Khalilou Cissé, Secrétaire général adjoint du Réseau islam population et développement (RIPOD), l’islam autorise la vaccination pendant le jeûne.

Le mois de ramadan est un mois sacré pour les fidèles musulmans. Pendant un mois, les croyants s’abstiennent de manger et de boire de l’aube jusqu’au crépuscule. Cette année, ce mois béni survient au moment où le pays poursuit ses campagnes de vaccination contre la Covid19.

Aux dires du secrétaire général adjoint du RIPOD, en islam, il n’y a aucun problème à se faire vacciner étant en jeûne. « Par rapport à la vaccination pendant le mois de ramadan, il n’y aucun souci. Tout ce qui est en lien avec la santé et qui n’est pas lié à des aliments nutritifs comme les sérums, ne sont pas interdits.

On fait des sérums pour remplacer la nutrition et essayer de donner de la force à la personne. En dehors de ça, les simples injections qui sont en lien avec une maladie, il n’y a aucun problème et ça n’a pas de conséquence sur le jeûne. Pour la vaccination, il n’y pas de problème y compris la vaccination contre la Covid19 », a déclaré KhalilouCissé.

À en croire le directeur du programme de vaccination, docteur Ibrahim Diarra, il n’y a pas de disposition particulière pendant ce mois de ramadan pour la vaccination contre la Covid19. D’après lui, elle se fait comme les autres jours ordinaires sous forme de campagne.

« Les vaccins sont disponibles dans toutes les structures de santé. Ceux qui ne sont pas en jeûne peuvent aller se faire vacciner. Et ceux qui sont en jeûne, s’ils sont hésitants, ils peuvent attendre la rupture du jeûne pour aller faire leur vaccin. Certains musulmans pensent que si tu es en jeûne, tu ne dois pas faire la vaccination. Alors que ce n’est pas le cas, tant que le constituant du vaccin n’est pas nutritif, on peut se faire vacciner...» a-t-il fait savoir.

Les vaccins constituent une action de santé publique, ils ont sauvé des millions de vie humaine. Il est courant que les personnes vaccinées contre la covid19 ressentent de la fièvre légère, de la douleur autour de la zone d’injection, de la fatigue, des maux de tête et bien autres. Ces symptômes traduisent simplement, pour les spécialistes, la réponse au système immunitaire qui fait son travail et peuvent donc être considérés comme une bonne chose.

« Je me suis fait vacciner pour ma propre santé. Mon vaccin, c’était le Sinovac en deux doses. Pour la première dose, je n’ai rien senti comme effet secondaire mais la deuxième dose m’a donné des maux de tête. Au début, ça ne me semblait pas urgent. Car, pour moi, la covid19 fait plus de mal aux personnes âgées et aux enfants. Allez-y vous faire vacciner car il y va de votre santé et ceux de vos proches », a témoigné MariétouKemenani.

Source : Le Reporter par Assan TRAORE

« Cet article est publié avec le soutien de JDH-Journalistes pour les Droits Humains et Affaires Mondiales Canada »

10 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg