Le PARENA et la CODEM portent plainte contre Ben le cerveau, membre du CNT


Le leader du mouvement Yéréwolo debout sur les Rempart non moins membre du conseil national de la transition, Adama Diarra alias Ben le cerveau fait l’objet d’une plainte. Deux formations politiques qu’il aurait accusé d’être les instigateurs des troubles survenus dans la région de Bandiagara ont décidé de porter une action judiciaire contre lui. « Profitant d’une récente réunion publique et son statut de membre du CNT, Adama Diarra dit Ben le cerveau a accusé le PARENA d’être des partis instigateurs des troubles survenus récemment à Bandiagara-Sangho. Ce sont là des propos mensongers, grotesques et irresponsables », a déclaré le comité directeur du parti du Bélier dans un communiqué.

Ce parti de qualifier les accusations proférées par le Ben le cerveau de farfelues et sans fondement aucun et indique le maire de la commune de Bandiagara a apporté un démenti cinglant et sans équivoque. « Les élus du PARENA dans le cercle de Bandiagara sont des personnalités responsables qui, à la différence de celui qui se considère comme un cerveau n’ont jamais jeté de l’huile sur le feu », ripostent les responsables du PARENA, qui ont eu des qualificatifs durs contre leur accusateur. « Poursuivant ces attaques hystériques, Ben le cerveau et ses associés extrémistes ne sont pas contentés des accusations farfelues et ils ont aussi annoncé des violences contre les domiciles des responsables politiques »,indique le comité directeur du PARENA.

Lequel a décidé d’engager des poursuites judiciaires. Le président de la CODEM, Houssein Amion Guindo, a également démenti les accusations du leader du mouvement Yéréwolo en annonçant que le parti va engager des poursuites judiciaires. Les responsables des deux partis devraient rencontrer la presse ce vendredi pour annoncer plus de détails sur la nature de la plainte qu’ils ont décidé de porter devant la justice.

Siaka DIAMOUTENE

Source : Maliweb.net

28 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg