La vaccination ne sera pas obligatoire pour le personnel des écoles, cégeps et universités


Le gouvernement québécois a annoncé mercredi qu’il n’imposera la vaccination obligatoire contre la COVID-19 ni au personnel des écoles ni à celui de l’enseignement supérieur. Il justifie cela par le fait que la situation pandémique s’améliore et que « les mesures en place et le contrôle des éclosions dans les établissements d’enseignement supérieur sont suffisants ».

Par voie de communiqué, le ministère de la Santé et des Services sociaux fait valoir que 91 % du personnel des établissements publics et privés de niveau préscolaire, primaire et secondaire a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et que 89 % de ce personnel a reçu deux doses. « En prenant en compte les antécédents de COVID-19, 90 % du personnel est adéquatement protégé [soit 194 475 personnes] », indique le ministère.

Du côté des établissements de formation générale aux adultes et de formation professionnelle, 91 % du personnel a reçu au moins une dose de vaccin et 88 %, deux doses. Avec les antécédents, le gouvernement évalue que 89 % du personnel est adéquatement protégé, pour un total de 14 909 personnes.

Québec rappelle par ailleurs que le réseau se prépare à la