top of page

La Map tient la 29ème session ordinaire de son conseil d’administration


La Maison africaine de la photographie a tenu, le jeudi 6 avril 2023, dans ses locaux, la 29ème session ordinaire de son conseil d’administration. Les dépenses, à la date du 31 décembre 2022, s’élèvent à 208 147 860 Fcfa, soit un taux d’exécution de 99,78%.

L’ordre du jour s’articulait autour de l’examen et l’adoption du compte- rendu de la 28ème session ordinaire, l’évaluation de l’état d’exécution des recommandations de la dernière session ordinaire ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités et de l’état d’exécution du budget 2022 ; l’examen et l’adoption des projets de programme d’activités et de budget 2023.

Au cours de cette session, il était question d’analyser et d’apprécier les réalisations déjà faites et les activités programmées pour l’exercice 2023, afin d’aider la direction de l’établissement à mieux orienter ses actions futures.

Au cours de l’exercice 2022, conformément à son programme d’activités, adopté par la 27ème session du conseil, la MAP a organisé, dans le cadre du projet « Mali-Jakura », une série d’expositions sous le thème : « l’art vecteur de résilience, de paix et de cohésion sociale au Mali ».

Elle a réalisé la documentation de 1 886 photographies et la production d’œuvres photographiques dont l’édition d’un catalogue de 60 pages en 500 exemplaires. Par ailleurs, l’établissement a aussi participé à l’organisation de la 13ème édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, tenue du 8 décembre 2022 au 8 février 2023, à travers la production au sein de son laboratoire de 331 œuvres de la Biennale photo, ainsi que l’accueil des expositions dans ses salles et espaces.

Au plan financier, sur un budget rectifié de deux cent quatorze millions quatre-vingt-dix-sept deux-cents (214 097 200) Fcfa, les dépenses de l’établissement, à la date du 31 décembre 2022, s’élevaient à deux cent huit millions cent quarante-sept mille huit cent soixante (208 147 860) Fcfa, soit un taux d’exécution de 99,78%.

« En dépit de ses résultats encourageants, la MAP est confrontée à certaines difficultés, notamment l’insuffisance d’équipements techniques de production, de diffusion et de conservation des œuvres photographiques ainsi que l’insuffisance de ressources humaines qualifiées », a fait savoir Hamane Demba Cissé, Secrétaire général du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l'Industrie hôtelière et du Tourisme.

Pour l’exercice 2023, le plan d’action de l’établissement prévoit essentiellement le renforcement des capacités du personnel et des acteurs, à travers la tenue des ateliers de formation ; l’organisation d’expositions photographiques ; la numérisation et la documentation des fonds photographiques, ainsi que la poursuite de son programme d’équipements en matériel technique de production, de diffusion et de conservation des œuvres.

Ces activités, consignées dans le plan d’action 2023, sont initiées sur la base d’un budget prévisionnel, arrêté en recettes et en dépenses à la somme de quatre cent quarante-six millions six cent vingt-neuf mille (446 629 000) de FCFA, contre une dotation de 214 097 200 FCFA en 2022, soit un taux d’évolution de 52, 06%.

Source : Le Reporter par Assan TRAORE

1 vue0 commentaire
corona080_ensemble.jpg
bottom of page