top of page

L’honorable Abdou Agouzer Maïga, le député MPR pris en otage depuis bientôt 7 mois


L’enlèvement de l'honorable Abdou Agouzer Maïga, unique député du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), perdure depuis le 23 avril 2023. Ce rapt soulève des inquiétudes et questionne l'attitude de ses camarades politiques, notamment celle du Premier ministre Dr. Choguel Kokalla Maïga, qui est également le chef du gouvernement de la transition.

Abdou Agouzer Maïga, figure historique du MPR et proche collaborateur de Dr. Choguel Kokala Maïga, est actuellement retenu en otage par des individus armés non identifiés à Koutiala. Alors que ses proches s'inquiètent légitimement de sa situation et de son état de santé, le silence déconcertant de ses camarades de lutte du parti MPR suscite des interrogations.

Malgré la position actuelle de leur président, Choguel K.Maïga, en tant que Premier ministre et chef du gouvernement, depuis la rectification de la Transition au Mali, ces derniers semblent observer un mutisme déconcertant. Cette attitude peut être interprétée de deux manières : comme un signe d'impuissance face au sort de l'honorable Agouzer Maïga, devenu otage, ou comme une indifférence remettant en question la nature même de l'engagement politique au Mali depuis le 26 mars 1991.

Il est crucial de rappeler que l'honorable AgouzerMaïgaest un fervent supporter de Choguel K.Maïga, actuel Premier ministre, et a grandement contribué à la notoriété du parti MPR dans la circonscription de Koutiala en tant qu'opérateur économique, industriel et promoteur de radio. Il est donc impératif que le gouvernement et le MPR entament des négociations en vue de sa libération.

Si aucune action n'est entreprise, cela pourrait marquer le début d'une période sombre pour l'avenir de l'engagement militant au sein du parti, mettant en péril la solidarité et la fraternité entre camarades politiques.

Les autorités compétentes doivent prendre des mesures concrètes pour garantir la sécurité et la liberté de l'honorable Abdou AgouzerMaïga, tout en lançant une enquête approfondie pour identifier et traduire en justice les responsables de son enlèvement. Le Mali ne peut se permettre de laisser l'un de ses élus nationaux aux mains d’individus malintentionnés.

Source : Le reporter par Gabriel TIENOU

1 vue0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page