Législatives: François Hollande met en garde contre «une disparition» du PS en cas d’accord avec...



Ce serait « une remise en cause de l’histoire même du socialisme, de François Mitterrand et ses engagements européens, de Lionel Jospin et sa crédibilité économique et ses avancées sociales », alerte l’ex-président socialiste

L’ex-président socialiste François Hollande a mis en garde jeudi contre le risque d’« une disparition » du PS en cas d’accord avec LFI qui prévoirait son effacement aux élections législatives de juin.

Ce serait « une remise en cause de l’histoire même du socialisme, de François Mitterrand et ses engagements européens, de Lionel Jospin et sa crédibilité économique et ses avancées sociales », a-t-il alerté sur Franceinfo, disant son souhait de voir cet éventuel accord « revu ou repoussé de manière à ce que le Parti socialiste puisse, avec ses partenaires écologistes, communistes, commencer à envisager une autre union ».

« Ce n’est pas une discussion qui est en cause, c’est une disparition. Discuter c’est nécessaire, disparaître c’est impossible », a-t-il souligné au lendemain de premiers échanges du PS avec LFI, qui négocie par ailleurs avec EELV et le PCF en vue du scrutin des 12 et 19 juin.

« Un accord inacceptable »