Koulikoro Les manifestants font appel après leur condamnation



Des jeunes de Koulikoro sont sortis mercredi 1er septembre pour manifester contre l'état de dégradation des voies. Arrêtés par la police puis condamnés par la justice, des manifestants ont interjeté appel devant la Cour d’appel de Bamako.

Malgré les multiples interventions pour réclamer leur libération, les personnes arrêtées ont été déférées dans la même journée à la prison centrale de Koulikoro.

A peine arrêtées, les 11 personnes mises en cause ont été présentées le lendemain au juge en application de la procédure de flagrant délit (une procédure accélérée). Le tribunal a ainsi a infligé des peines allant de 3 mois à un an de prison. Certains d’entre eux ont été relaxés.

Que s’est-il réellement passé ?

Selon nos informations, Sénou Keita n’était même pas au courant de cette manifestation. Le mardi 31 août 2021, il a reçu un appel du Préfet de Koulikoro qui lui a demandé s’il était au courant d’une manifestation en vue dans la ville. Il aurait répondu par la négative, tout en promettant qu’il va provoquer une réunion pour savoir qui est derrière cette initiative. A sa grande surprise, il a été réveillé par sa maman le lendemain, l’informant d’une manifestati