top of page

Joe Biden s’en prend pour la première fois fermement à Donald Trump depuis le verdict de son procès


Le président américain a qualifié pour la première fois le candidat républicain de « délinquant », après le verdict à New York dans l’affaire Stormy Daniels.

 Dans sa campagne présidentielle, Joe Biden intensifie sa lutte contre Donald Trump. Pour la première fois, le président américain a qualifié son rival de « délinquant » depuis le verdict de culpabilité rendu jeudi par la justice à New York dans le procès pénal historique de l’ancien président républicain.

« Pour la première fois dans l’histoire américaine, un ex-président qui est un délinquant condamné par la justice se présente à la présidence », a déclaré lundi 3 juin lors d’une soirée de levée de fonds dans le Connecticut le président démocrate, qui affrontera son prédécesseur le 5 novembre pour l’élection présidentielle.

« Aussi perturbant que cela puisse être, son offensive tous azimuts sur le système judiciaire américain est encore plus néfaste », a ajouté Joe Biden, affirmant que la campagne était « entrée en terrain inconnu la semaine dernière ».

Pour le président démocrate, Donald Trump représenterait une menace encore plus grande pour la démocratie américaine s’il remportait à nouveau la Maison Blanche en novembre.

« Quelque chose s’est brisé dans ce gars-là pour de vrai » après sa défaite à la dernière présidentielle, a lancé Joe Biden. « Ça le rend littéralement fou », a-t-il ajouté.

« Quel genre d’homme dit ça ? »

Joe Biden a également fustigé les déclarations de Donald Trump, affirmant dimanche qu’une condamnation à de la prison ferme pourrait être « un point de rupture » pour ses partisans.

Ces propos ont une résonance particulière dans un pays encore marqué par l’attaque du Capitole le 6 janvier 2021, lorsque des partisans du républicain ont tenté d’empêcher la certification de la victoire à la présidentielle par Joe Biden.

« Il dit que s’il perd, il va y avoir un bain de sang en Amérique. Quel genre d’homme dit ça ? », a déclaré le démocrate lundi.

Le seul commentaire précédent de Joe Biden sur le verdict de culpabilité de Donald Trump a été fait vendredi à la Maison Blanche, quand il a déclaré que « nul n’est au-dessus des lois » - sans aller jusqu’à le qualifier de délinquant.

L’équipe de campagne du démocrate jouait depuis le début un numéro d’équilibriste autour des déboires judiciaires de Donald Trump - ne s’aventurant pas à l’attaquer frontalement sur ce sujet. C’est désormais chose faite.


0 vue0 commentaire

Commentaires


corona080_ensemble.jpg
bottom of page