Insécurité au Niger : Les acteurs de la société civile de plus en plus menacés


Le Niger est devenu le Mali du temps d’IBK et Tèra est devenu Gao du temps d’IBK, toutes les personnes influentes (chef traditionnels, les leaders religieux, les leaders d'opinion.....) des villages des communes de Bankilaré, Tèra, Goroual et Diagourou sont à Téra ville ou dans la capitale du Niger (Niamey). La menace de l'insécurité monte du jour au lendemain dans la zone des trois frontières de la partie nigérienne depuis que les autorités maliennes ont pris leurs responsabilités face aux menaces terroristes. Retenez bien qu’àTèra, il y a le camp de l'armée tchadienne, le camp du groupe de G5 Sahel (G5 sahel), la compagnie de la garde nationale (GN), la gendarmerie, la police, les Sapeurs-pompiers et d'autres forces dites spéciales.Maisil est impossible d'aller à 2km de la ville de Tèra. Le constat est que, paradoxalement, plus il ya de forces, plus la menace s'amplifie. Est-ce le jeu de la France ?

Source : Le Reporter

3 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg