Gestions des logements administratifs : Des occupants illégaux sommés d’évacuer le plus tôt


La Direction générale de l’administration des biens de l’Etat a effectué une mission portant sur 142 logements administratifs dans le district de Bamako. Les données recueillies par la mission font ressortir :

– 52 logements dont la situation est conforme à la règlementation ;

–36 logements dont les occupants ne disposent pas de décisions d’affectation ou dont les décisions sont expirées ;

– 54 logements pour lesquels les investigations sont en cours.

Le conseil des ministres de mercredi a instruit au ministre des Domaines de notifier, par voie d’huissier, aux occupants irréguliers un délai de 6 mois pour quitter les lieux, sous peine d'être expulsés.

11 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg