FAMa : 12 djihaidistes neutralisés, des équipements détruits à Yirma ; Niasso-Sebé et Sossobé-Togoré


Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’Etat-major général des armées informe l’opinion nationale que les Forces armées maliennes (FAMa) ont mené des frappes aériennes contre des groupes terroristes respectivement dans le secteur de Yrima les 27 et 28 avril 2022, Niasso-Sebé et Sossobé-Togoro le 29 avril 2022. Ces actions, qui confirment davantage la montée en puissance des FAMa par une meilleure coordination entre les services de renseignement, les structures de planification et les forces d’intervention, ont permis de neutraliser des groupes terroristes qui préparaient des opérations contre les positions des FAMa. Ainsi, dans la nuit du 27 au 28 avril 2022, les frappes ont ciblé dans le secteur de Yirma, localité située à 23 Km au sud-ouest de Mondoro, un regroupement et une rencontre de coordination et de planification d’attaques par des terroristes de la Katiba – Serma et de Ansaroul Al Islam. La cible détruite était la base du terroriste Ousmane Hima alias Abou Adama, petit frère du terroriste Moussa Hima tous identifiés dans la base de données des terroristes recherchés, avec le bilan suivant : 12 terroristes neutralisés, 07 blessés évacués dans une forêt située aux alentours du village d’Issey pour y recevoir des soins, 03 véhicules dont un pick-up équipés de 12.7mm et plusieurs motos dont 01 tricycle brulés.

Dans le secteur de Niasso-Sebé et Sossobé – Togoro, l’aviation a procédé à de nouvelles frappes aériennes le 29 avril 2022, les frappes ont ciblé un important dépôt logistique opérationnel des terroristes situé entre les localités de Niasso-Sebé et Sossobé – Togoro. Cette cache des terroristes a été détruite grâce à la précision des renseignements et au choix des points visés ayant occasionné de grandes et multiples explosions en différents points du dépôt. Les puissants incendies observés après les frappes confirment la destruction du site contenant divers matériels de guerre y compris des explosifs, des drones, des armes et des munitions.

Ce dépôt avait également été identifié et localisé suite à une longue série de renseignements techniques ainsi que des patientes opérations de surveillances et d’observations aériennes. D’incessants mouvements de véhicules et de tricycles chargés de divers matériels à partir des localités de Doungara, Toguerè-coumbé, Walo et Sossobé à destination du dépôt localisé entre Tina et Kala ont fait l’objet d’un suivi minutieux et permanent.

Les matériels observés ont sans équivoque été identifiés comme de matériels de guerre destinés à être utilisé contre les communautés ainsi que les FAMa engagées dans la protection de paisibles citoyens maliens. Ces frappes ont contribué à anéantir les espoirs et plans funestes des terroristes et leurs soutiens. Par ailleurs, les 29 avril 2022, la précision des renseignements a permis de suivre et interpeller un terroriste parlant la langue zerma (une langue parlée dans un pays voisin) et tentant de s’infiltrer dans la base aérienne 103 de Gao.

Dans une note d’information, dont nous avons reçue copie, il nous revient des circonstances qui ont concouru à l’arrestation « du pisteur ». Selon cette note, les fusiliers commandos de la base 103 ont intercepté l’individu, qui avait tenté de s’infiltrer par la piste de l’aéroport venant du côté du hangar avion. Au cours de son arrestation le terroriste avait tenté de soudoyer nos hommes en leur proposant une modique somme 30 000cfa pour mettre fin à son interpellation. Après son arrestation, il a été signalé qu’il avait tenté de s’échapper à Mopti et chercherait à rejoindre sa famille à Ayourou. Il a fallu organiser un vol spécial pour le transférer en compagnie d’autres terroristes arrêtés pour meilleure exploitation via enquêtes anti terroristes poussées à Bamako. Il ressort de ladite note l’accroissement du niveau de vigilance pour barrer la route à toute action terroriste. Pour cette action salutaire, une lettre de félicitation serait en cours de rédaction pour féliciter le commandement de la base 103. Qui a également saisi le même jour d’importante quantité du chanvre indien à travers des fouilles de bagages passagers vol FAMa.

Le succès et l’efficacité de ces actions affaiblissent les groupes terroristes, les privent de moyens de pression contre les braves populations maliennes et renforcent les FAMa dans l’exécution de leurs missions régaliennes de défense de l’intégrité du territoire des protections des personnes et de leurs biens.

Le suivi de la réaction des groupes terroristes et l’exploitation des renseignements ultérieurs permettront de poursuivre les opérations de recherche et de destruction des sanctuaires terroristes jusqu’à la stabilisation du pays.

Pour terminer, l’Etat-major invite les populations longuement éprouvées par la barbarie des terroristes à se démarquer de leur emprise et à continuer de soutenir les FAMa.

La rédaction

62 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg