top of page

Equipe de France : Hervé Renard, poule aux œufs d’or de la FIFA


A trois mois de la Coupe du monde 2023, la FIFA n'a toujours pas trouvé de diffuseur français pour la compétition reine du football féminin. Mais Hervé Renard pourrait bien l'aider malgré lui.

Situation inédite. À moins de trois mois du début de la Coupe du monde 2023 qui se déroulera en Australie et en Nouvelle-Zélande du 20 juillet au 20 août 2023, la Fédération internationale de football ne sait toujours pas qui diffusera la compétition en France. C’est donc une première. Pourtant, il y a des candidats puisque comme l’indique L’Équipe ce mercredi, TF1 et M6 sont partants pour diffuser la compétition. Mais pas à n’importe quel prix.

Et c’est là le nœud du problème puisque d’un côté, la FIFA veut tirer un maximum d’argent de ce contrat sur la diffusion du Mondial. Mais de l’autre, les chaînes françaises ne sont pas prêtes à tout pour obtenir le gros lot. D’après le média sportif, l’instance dirigeante du football mondial souhaiterait récupérer autant que lors de la Coupe du monde 2019 alors organisée en France, soit un total de vingt millions d’euros.


Un record qui fleure bon


Beaucoup trop pour TF1 et M6 qui estiment que le décalage horaire lié aux pays d’accueil du Mondial 2023, avec des matchs essentiellement diffusés en matinée (midi pour l’équipe de France), ne justifie pas une telle dépense. Le marché publicitaire n’est évidemment pas le même sur cette tranche horaire, comparé à des diffusions en prime time. Pour autant, L’Équipe note qu’un espoir existe pour la FIFA et pour les diffuseurs, et cet espoir répond au nom d’Hervé Renard.

Depuis que le nouveau sélectionneur de l’équipe de France est arrivé en poste pour remplacer Corinne Diacre, les audiences des Bleues sont reparties à la hausse. Lors du match face au Canada (2-1), c’est tout simplement un record qui a été établi par l’équipe de France féminine pour une rencontre amicale, avec pas moins d’1,4 million de téléspectateurs sur W9. De quoi peut-être pousser TF1 et M6 à revoir leurs propositions à la hausse. C’est tout l’espoir de la FIFA.

Source : Sports.fr par Arnold Fortin

1 vue0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page