top of page

Districts sanitaires de Bamako et Ségou : La promotion des services de santé de base prend son envol


Le projet : « Promotion des services de santé de base garantissant une couverture santé universelle dans les zones les plus vulnérables des Districts sanitaires de Bamako et Ségou au Mali », financé par la Coopération Espagnole (AECID) à travers l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Mali, et mis en œuvre par le Consortium ALIMA/AMCP-SP, a été lancé le mardi 18 juillet 2023 au Centre de Santé Communautaire (CSCOM) de Yirimadio.

Le représentant du Maire de la Commune VI du District de Bamako, M. Adama Diarra, estime que ce projet soulagera la population des Districts sanitaires concernés. Le représentant de l’OMS, Dr Juslin Poda Gnimbar, a précisé ceci : « Le Mali, comme beaucoup d'autres pays, est confronté à de nombreux défis en matière de santé. Les zones de Bamako et Ségou font face à des disparités croissantes en matière d'accès aux services de santé de base, ce qui a des conséquences dévastatrices sur la vie et le bien-être des concitoyens maliens. En tant qu’Agence lead dans le domaine de la santé, il est de notre devoir de travailler vers une couverture santé universelle pour tous et partout, en particulier pour les populations les plus marginalisées ».

Selon lui, l’objectif est de renforcer les services de santé à travers le renforcement des cliniques mobiles, le soutien psychosocial, le renforcement des laboratoires et le système de gestion de l’information sanitaire. Selon Dr Gnimbar, le consortium ALIMA/AMCP-SP, fort de son expertise et de son expérience dans le domaine de la santé, sera en charge de la mise en œuvre de ce projet. Il pense que leurs équipes dévouées travailleront en étroite collaboration avec les autorités sanitaires locales, les professionnels de la santé et les communautés pour atteindre leurs objectifs communs.

Le représentant de la Coopération Espagnole, M. Antonio Lorenzo Castellanos, a fait comprendre que la santé est un pilier très important pour eux. Pour lui, l’accès à la santé des populations vulnérables est la chose la plus importante. Pour le Coordinateur du Consortium ALIMA/AMCP-SP, Dr Alpha Amadou Diallo, ce projet ne peut être couronné de succès sans l’engagement et la participation active de toutes les parties prenantes impliquées. « C’est pourquoi, nous tournons vers les partenaires gouvernementaux, les organisations de la société civile, les professionnels de la santé et les volontaires qui partagent notre passion pour l’amélioration de la santé de nos concitoyens », a-t-il ajouté.

A ses dires, la promotion des services de santé de base ne se limite pas uniquement à la prestation des soins médicaux. Pour lui, c’est un acte d’empathie, de solidarité et de compassion envers nos semblables qui vivent dans des conditions moins favorables. Le représentant de la Directrice Régionale de la Santé du District de Bamako, Pr Mamadou Diallo, a noté que le choix porté sur la Commune VI du District de Bamako pour abriter ce lancement n’est pas fortuit. Selon lui, étant la plus grande Commune du District de Bamako, la Commune VI, qui abrite aussi trois camps de déplacés, a vraiment besoin de ce projet.

Source : La Rédaction par Tougouna A. TRAORE

48 vues0 commentaire

コメント


corona080_ensemble.jpg
bottom of page