top of page

Dialogue Inter-Maliens: Des recmmandatins font état de la relecture de la charte de la transition et la candidature du Col. Assimi Goïta à la prochaine présidentielle



Les toutes premières recommandations issues des assises du dialogue inter-maliens mettent en avant la relecture de la charte de la transition et la candidature du Col. Assimi Goïta à la prochaine présidentielle. En attendant l'intégralité de de ces recommandations attendues au terme des assises, nus vus proposons ici celles déjà formulées.


-La relecture de la Charte de la transition

-La prorogation de la durée de la transition de 2 à 5 ans.

- La candidature du Col. Assimi Goïta à la prochaine présidentielle

-La réduction du nombre des partis politiques

-La suppression de l'aide publique aux partis politiques

-L' élévation au grade de Général des Colonels Assimi Goïta, Malick Diaw, Sadio Camara, Ismaël Wagué, Modibo Koné, Abdoulaye Maïga.

-L' Ouverture du dialogue avec les groupes armés

-La Dissolution de toutes les milices armées en intégrant leurs éléments dans l'armée nationale .

Source Africable télévision


Dialogue inter-maliens : Recommandations Thématique Questions politiques et institutionnelles :


- Supprimer le financement des partis politiques.

- Durcir les conditions de création de partis, reduire leur nombre.

- Relire la Loi 038-04 relative aux associations.

- Réviser la charte de la Transition.

- Proroger la Transition de 2 à 5 ans.

- Susciter la candidature du Colonel Assimi Goïta à la prochaine élection présidentielle.

- Élever au grade de Général les Colonels Assimi GOÏTA, Malick Diaw, Sadio Camara Modibo Koné, Ismaël Wagué et Abdoulaye Maïga.

- Créer un cadre de rencontre avec les forces vives en vue de créer un consensus autour de la Transition.

- Contrôler les lignes éditoriales des prêcheurs afin d'éviter les messages de Haine.

- Depolitiser l'administration publique.

- Appel à candidature pour certains postes publics.

- Revoir les conditions de création des écoles et centres de santé privés.

- Accroître la représentativité des femmes, des jeunes et des personnes vivant avec un handicap.

- Mettre une délégation spéciale dans les communes en place et les nouvelles communes partout où c'est nécessaire.

- Créer des circonscriptions électorales pour les maliens de l'extérieur.

4 vues0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page