top of page

Déploiement des ressources de l’Etat pour améliorer les services et riposte locale à la COVID-19



Lancement des activités de mobilisation sociale et l’engagement citoyen


Augmenter les ressources mises à la disposition des collectivités pour la fourniture des services et renforcer les mécanismes décentralisés, y compris l’implication des bénéficiaires et utilisateurs des services. C’est l’un des objectifs de ce projet.

Le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Traoré, a procédé au lancement des activités de mobilisation sociale et l’engagement citoyen du projet de déploiement des ressources de l’Etat pour l’amélioration des services et riposte locale à la Covid-19 (PDREAS) le jeudi 19 octobre. C’était en présence de la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, des co-bailleurs du projet à savoir l’ambassade des Pays-Bas et la coopération suisse et des maires des 102 communes couvertes par le projet.

Le Projet de déploiement des ressources de l’Etat pour l’amélioration des services et riposte locale à la Covid-19 (PDREAS),lancé par le gouvernement du Mali en partenariat avec le groupe de la Banque mondiale, l’ambassade des Pays-Bas et la Coopération suisse, a pour objectif principal d’augmenter les ressources mises à la disposition des collectivités pour la fourniture des services et de renforcer les mécanismes décentralisés, y compris l’implication des bénéficiaires et utilisateurs des services. Il entend fortement contribuer au renforcement des capacités des administrations des communes cibles en matière de planification participative du développement local et de gestion des finances locales.

«L’un des volets importants du projet, est la mobilisation sociale et l’engagement citoyen dans les 102 Collectivités territoriales du PDREAS dont la présente cérémonie consacre le lancement et le démarrage effectif de sa mise en œuvre. À ce titre, le recrutement de douze (12) ONG locales est en cours en vue d’accompagner les Collectivités territoriales dans le cadre de la mobilisation sociale et de l’engagement citoyen. La coordination et la supervision de cette activité seront dévolues à la direction nationale du développement social», a déclaré Abdoulaye Traoré lors de la cérémonie de lancement.

En vue de renforcer les mécanismes de surveillance et de mobilisation des citoyens des collectivités territoriales, il est prévu la mise en place des organes de surveillance et de mobilisation des citoyens que sont les comités de développement de quartier (CDQ), de village (CDV) et de fraction (CDF). C’est pourquoi M. Traoré a exhorté les autorités des communes couvertes par le projet à s’y impliquer pour assurer son succès.

«Il vous revient donc, de créer les conditions nécessaires pour que toutes les activités majeures du PDREAS dans vos communes respectives soient réalisées conformément à l’assentiment des citoyens sans distinction d’âge, de sexe et/ou de conditions sociales » a dit M. Abdoulaye Traoré.

En plus des efforts financiers importants du PDREAS pour appuyer le gouvernement dans ses actions de renforcement du processus de décentralisation et d’amélioration de la gouvernance locale, cette cérémonie a été l’occasion pour le secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances de rappeler quelques résultats majeurs obtenus par le PDREAS.

Il s’agitde : l’amélioration de la fourniture des services sociaux de base à travers la dotation conditionnelle de performance d’un montant de plus de 10 milliards de FCFA octroyés aux collectivités territoriales bénéficiaires des interventions du PDREAS ; la dotation des 102 communes en matériels informatiques et en logiciel de gestion budgétaire et comptable ; la dotation des 102 communes partenaires en kits solaires ; la vérification de la gestion financière de certaines communes partenaires par le Bureau du Vérificateur Général (BVG) ; le jugement des comptes de plusieurs communes par la Section des Comptes de la Cour suprême et le renforcement des capacités des structures centrales partenaires du Projet.

Abdoulaye Traoré a d’ailleurs salué, au nom du ministre de l’Economie et des Finances, les efforts déployéspar l’unité de coordination du PDREAS, les autorités communales des populations bénéficiaires, les ONG et de toutes les autres parties prenantes qui ne ménagent aucun effort pour une gouvernance vertueuse dans la mise en œuvre du PDREAS au bénéfice des populations locales.

Source : Le Reporter par Diango COULIBALY

1 vue0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page