Création de l’organe unique de gestion des élections, Le président de la transition clôt le débat


Pour mener à bien la transition, les défis sont énormes et le temps presse. Sans oublier les grands chantiers prioritaires dont la création d’un organe unique de gestion des élections. Lors de son discours à la nation à l’occasion de la célébration du 61e anniversaire de l’indépendance du Mali, le président de la transition Assimi Goïta a évoqué le projet de création de l’organe unique de gestion des élections.

Parlant de cet organe unique de gestion des élections, le président de la transition dira : « Un autre grand chantier demeure la tenue de la révision ordinaire des listes électorales ; la réorganisation territoriale et le retour de l’administration sur toute l’étendue du territoire. Dans une dynamique de recherche de solutions adaptées tendant à éviter les crises et contestations répétitives liées au déroulement des élections dans notre pays, le gouvernement entend expérimenter l’organe unique de gestion des élections ». Ces propos sont du président de la transition.

Selon Assimi Goïta, c’est « en remplacement des méthodes précédentes que cet organe aura l’avantage de rendre plus transparent et fiable le processus électoral ». Il faut noter que la question de la création d’un organe unique de gestion des élections est abordée depuis longtemps par des partis politiques et des organisations de la société civile, mais les avis partagés quant à sa mise en place. Fatoumata Fofana