top of page

COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE : La bonne gestion de la CMSS séduit depuis le Tchad !


Les échos de la bonne gestion de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale du Mali ont traversé les frontières. Ambitieux d’atteindre le niveau rarement atteint par le Mali dans ce domaine dans la sous région, une délégation de la Caisse d’Assurance Santé (CAS) et de la Caisse d’Assurance Maladie des Armées (CAMA) du Tchad, conduite par le Directeur Général, Sing –Yabé Barnabas, accompagné du Médecin colonel Nodjimbaye Bangatingar, Directeur Général de la CAMA, et de nombreux experts, est venue s’inspirer de l’exemple de gestion de la CMSS du Mali.

La semaine dernière, une forte délégation de la CAMA et de la CAS a séjourné au Mali. Il s’agissait pour les deux Caisses tchadiennes de s’inspirer de l’expérience malienne en matière de couverture maladie universelle et pour la CMSS de s’imprégner de l’expérience tchadienne en matière de sécurité sociale. Après avoir souhaité la cordiale bienvenue aux hôtes du jour, le Directeur Général, Ichaka KONE, a passé la parole à son adjoint, Alassane TRAORE, qui a présenté les missions, le système de fonctionnement, les régimes et les branches de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale et a souligné quelques difficultés auxquelles celle-ci est confrontée.

Souhaitant s’inspirer du modèle du compte individuel de la CMSS et de son modèle militaire, la délégation tchadienne, au nombre de 12, a félicité la CMSS pour sa prouesse dans la gestion des affiliés, des organismes partenaires et des ATMP. Rappelons que Monsieur Sing –Yabé Barnabas avait occupé le poste de ministre tchadien de l’aménagement du Plan. Le Directeur Général, Ichaka KONE, pour sa part, a recommandé à ses homologues tchadiens, pour atteindre leurs objectifs, de communiquer et encore communiquer sur les réformes majeures de leurs Caisses. Occasion de saluer cette rencontre d’échange d’expérience qui permettra à chaque partie de pallier aux éventuelles difficultés qu’ils rencontrent.

Cette rencontre a permis aux responsables des Caisses malienne et tchadienne de mettre un nom sur chaque visage afin d’instaurer des échanges permanents et conviviaux entre les structures concernées.

Source : La Rédaction par Seydou DIALLO

1 vue0 commentaire

Comments


corona080_ensemble.jpg
bottom of page