top of page

Coopération : Le DGA de la politique sécuritaire et de défense de l'UE chez le MSPC


Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a reçu en audience, dans la mi-journée, le Secrétaire Général Adjoint de la Politique de Securité et de Défense Commune de l'Union Européenne ( UE), M. Stéfano TOMAT. Celui-ci était à la tête d'une forte délégation au nombre desquels, l'Ambassadeur de l''Union Européenne au Mali, SEM.Bart OUVRY et le Chef de Mission de EUCAP-SAHEL MALI, M. Hervé FLAHAUT. S'exprimant en premier, l'Ambassadeur Bart OUVRY a reiteré la volonté de l'UE a continuer à travailler avec l'Etat du Mali, mais sur des bases qui exclut toute exploitation par les mercenaires russes des infrastructures réalisées ou en voie de réalisation par l'UE. En clair, selon lui, les européens voudraient avoir une assurance, sinon une demarcation entre les actions de l'UE et les activités des russes.Il dira également que pour des raisons de sécurité, l'UE envisagerait de réorienter la réalisation de certains Pôles Sécurisés de Développement et de Gouvernance (PSDG) vers des zones moins risquées. Pour conclure, SEM.Bart OUVRY dira que le partenariat demeure et dans cette optique, l'EUTM restera sur place mais travaillera dans des domaines bien spécifiques. Quant au Directeur Général Adjoint de la Politique de Sécurité de Défense Commune, M.Stéfano TOMAT, il a voulu savoir auprès du Ministre les besoins reels, en matière de sécurité, dans les années à venir, dont l'UE pourrait s'en acquitter.



Aussi a-il decliné quelques axes de coopération auxquels l'UE tient à savoir : évoluer dans le Centre du pays et soutenir le Plan de Sécurisation Intégré des Régions du Centre (PSIRC), accompagner de façon structurelle les forces de securité en réalisant des postes de sécurité, pourvoir celles-ci en matériels et équipements. En reponse, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a salué la démarche de ses hôtes et, partant, exprimé toute sa gratitude à l'Union Européenne pour son soutien constant et son accompagnement bénéfique dans l'optique d un maillage sécuritaire efficient. Il a reconnu la qualité structurelle des PSDG qui restent de véritables remparts contre les agressions de toutes natures. Cependant, le Ministre a tenu a rassuré ses hôtes que tous les PSDG, sans exception, sont tenus par les forces de sécurité maliennes et cela est vérifiable. Le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE a aussi précisé que la collaboration avec les partenaires russes (au lieu de mercenaires comme le disait l'Ambassadeur Bart OUVRY) decoule d'une coopération militaire entre le Mali et la République Fédérale de Russie qui a permis à l'Armée malienne d'acquerir, dès les premières heures de l'indépendance, des matériels militaires lourds tels les chars. Selon le Ministre, sans la sécurité aucune oeuvre humaine n'est possible, d'où les efforts qui sont consentis pour un meilleur maillage sécuritaire du territoire. Il a souhaité que les PSDG qui ont été annoncés voient très rapidement le jour. Poursuivant, le Ministre a informé ses hôtes du jour du rattachement du Commissariat à la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) à son Département afin de le rendre plus opérationnel. Le respect des droits de l'homme par les forces de securité, la gestion des frontières et la Loi de Programmation de la Sécurité Intérieure (LPSI) ont été des sujets abordés au cours de cette audience

Pour conclure, le Ministre Daoud Aly MOHAMMEDINE a, encore une fois, sollicité le soutien et l'accompagnement de l'Union Européenne en espérant que de cette coopération decouleront des actions conséquentes à même de contribuer fortement au retour de la paix et de la stabilité dans le pays.

Source : C/Com MSPC

31 vues0 commentaire

Comentarios


corona080_ensemble.jpg
bottom of page