Conseil de sécurité de l’ONU : le Parti Apm-Maliko qualifie d’antidémocratiquele droit de véto


Le parti Alliance pour le Mali (Apm-Maliko) a animé une conférence de presse le samedi 1er avril 2022 à son siège sis à Korofina. Si la déclaration du parti a été lue par son président, Modibo Kadjogué, l’appel de soutien à la transition avec une contribution mensuelle de 1000 FCFA par personne pendant trois mois a été lancé par le vice-président Pr. Akory Ag Iknane.

Le président du parti Alliance pour le Mali (APM-Maliko), Modibo Kadjogué, a rappelé les grandes lignes des recommandations issues du 2ème congrès ordinaire du parti tenu le 29 janvier 2022, qui s'articulent autour de 4 axes majeurs.

Le premier axe concerne la vie du parti qui a consisté à revisiter les grands chantiers réalisés depuis le dernier congrès ainsi que les enseignements tirés des réussites aussi bien que des échecs en vue d'amplifier les actes positifs et de corriger les défis.

C'est dans ce cadre qu'il a été décidé de favoriser l'organisation des sessions de formation citoyenne à l'endroit des militants et sympathisants du parti; encourager la direction du parti à susciter et nouer tout partenariat stratégique pour la conquête et l'exercice du pouvoir; inviter chaque structure du partir tant au niveau local que national à jouer sa partition dans le cadre de la réconciliation nationale, la cohésion sociale et du vivre ensemble ; inviter les responsables des structures du parti à prendre des initiatives locales allant dans le sens du renforcement du parti à la base.

Au plan national, l’Apm-Maliko en appelle à la résidence face aux défis cruciaux du moment et à l'adversité actuelle imposée à notre nation; encourage l'armée nationale à poursuivre sa montée en puissance en vue d'une reconquête totale et entière du territoire national ainsi que sa sécurisation; lance un appel à tous les Maliens pour une souscription volontaire de 1000 francs par personne et par mois en vue de soutenir les efforts de la transition, a-t-il lancé le Pr. Akory Ag Iknane.

L’Apm-Maliko se félicite de la nécessaire prise en compte de la refondation nationale telle qu’inscrite dans le programme politique du candidat du parti lors des élections présidentielles de 2018, et se réjouit de la tenue des Assises nationales de la refondation (ANR) qui en constituent une étape importante;encourage les efforts actuels de la justice dans le cadre de la lutte contre la corruption ; invite les gouvernements à renforcer davantage la promotion de l'emploi des jeunes notamment par l'instauration de la taxe emploi-jeune et la mise en place des projets structurants au profit des jeunes et des femmes; demande au gouvernement de mener les réformes essentielles à l'organisation d'élections libres, crédibles, transparentes et acceptées par tous afin d'éviter les vicissitudes du passé; demande au gouvernement d'accentuer les efforts pour la réouverture des écoles et des centres de santé communautaire fermés à cause de l'insécurité.

Au plan international,le parti Apm-Maliko félicite les ouvriers de la transition pour les efforts de diversification des partenaires du Mali dans le domaine de la défense et de la sécurité ; réaffirme que le droit de veto au niveau du Conseil national de sécurité des Nations unies est antidémocratique et recommande en conséquence sa réforme.

Il approuve la décision du bureau national du parti relative à la condamnation ferme de l'embargo illégal et légitime imposé au peuple malien ; en appelle à la compréhension et à la solidarité de tous les amis du Mali, singulièrement les chefs d'État des pays de la CEDEAO pour la levée immédiate et sans condition aucune des sanctions prononcées contre le Mali ; les invite à accompagner les autorités de la transition en vue de l'élaboration d'un chronogramme de retour à l'ordre constitutionnel en tenant compte des intérêts du Mali et de ses réalités actuelles ; lance un appel aux chefs d'État de la Cédéao et à tous les partenaires du Mali à soutenir le processus des réformes institutionnelles et politiques enclenché au Mali.

Source : Le Reporter par Gabriel TIENOU