top of page

Condamnée à payer 124 milliards f CFA : Orange-Mali sort son bâton aveugle contre ses clients



Depuis le verdict du procès opposant le Réseau des consommateurs maliens de téléphonie mobile (Recomatem) à Sotelma (Moov africa-Mali) et Orange-Mali, cette dernière vient de s’engager dans une autre posture de commercialisation qui ne fait pas du tout l’affaire des abonnés d’Orange.

En mars dernier, la Cour Suprême, dans un arrêt, a confirmé le jugement de la Cour d’Appel qui, en novembre 2021, avait condamné Orange-Mali et Moov africa-Mali à payer 177 milliards de F CFA au Recomatem. Sur ce montant, 53 milliards de F CFA sont à la charge de Sotelma (Moov africa). Il revient à Orange-Mali de s’acquitter du paiement des 124 milliards F CFA restants. Raison : Il leur est reproché de facturer les répondeurs aux clients. Après le verdict, le paiement de la somme est devenu un impératif pour les deux sociétés.

Pour y faire face et mobiliser des sous à n’importe quel prix, Orange-Mali a revu ses offres et avantages à ses clients. Les bonus et autres avantages accordés ont été soient coupés ou réduit considérablement.

A titre d’exemple, le délai supplémentaire octroyé à un client pour une recharge promotionnelle de 7500 F (50 000F de crédit de recharges pour 3 semaines) a été supprimé. Cela sous-entend qu’après les 3 semaines, Orange se donne le pouvoir de reprendre le reste des unités non consommées. Ce qui n’était pas le cas avant le verdict de la Cour suprême. Autrement dit, celui qui prend ce forfait de 50 000 F de crédit et qu’il consomme 10 000 F de forfait si au bout de 3 semaines, il lui reste 40 000 F, Orange les prend sans autre forme de procès.

Dans la même période, l’on a vu que cette même société téléphonique a augmenté les frais de retrait et de transfert orange-Money au grand dam de ses clients. Dans un SMS diffusé à ses clients, le mercredi, 1er mars 2023, Orange money a annoncé une modification de la grille tarifaire de son service Orange Money. Une situation qui a fait des mécontents dans le lot de ses clients. A ceux-ci, s’ajoutent les « coupes » ou « vol » des forfaits internet des abonnés. Ils sont nombreux ceux qui protestent auprès de leur service client pour les coupes de forfait et dans la plus part des cas, le client n’est pas mis dans ses droits.

Comme si cela ne suffisait pas, depuis quelques jours les abonnés de Orange-Mali sont en train de se mobiliser pour dénoncer le prix élevé de la communication téléphonique et des forfait internet comparativement à certains pays de la sous région.

Pourquoi un tel comportement anti marketing de la part de Orange-Mali ? Pour beaucoup d’observateurs, ce changement de cap aurait bien un lien avec la stratégie de recherche de fonds pour payer les 124 milliards F CFA. Autrement dit, c’est bien les clients qui vont payer ce que la justice leur a imposé. Aujourd’hui, tout porte à croire que Orange-Mali est comme un aveugle qui frappe dans tous les sens pour mobiliser les sous imposés (124 milliards FCFA).

Arc-en-ciel par Mamadou Sidibé

5 vues0 commentaire
corona080_ensemble.jpg
bottom of page