top of page

#Communiqué / CADRE des Partis et Regroupements des Partis Politiques pour le Retour à l’ordre constitutionnel


DECLARATION SUR LES DELESTAGES

Le Directoire du Cadre des Partis politiques et Regroupements  des Partis politiques s'est réuni le mercredi 13 décembre 2023 et a consacré, à l'occasion, une large partie des échanges à la situation socio-économique et politique du pays.

Le CADRE constate non sans une grande amertume, que la crise multidimensionnelle,  que vit notre pays depuis 2012, est aggravée par les   effets de la crise financière et énergétique. Cette dernière est marquée par des ruptures plus ou moins longues dans la fourniture d’électricité et des délestages jamais connus de mémoire d'homme au Mali.

Le CADRE note que cette situation pourrait relever de l'incapacité de la société Énergie du Mali, EDM-s.a., à satisfaire la demande de fourniture du service public de l'électricité.

Le CADRE s’interroge donc du silence assourdissant et prolongé des autorités de tutelle face à cette situation qui porte préjudice aux citoyens, à la fourniture régulière et correcte de l’électricité aux services sociaux de base (hôpitaux, CSCOM, cliniques, pharmacies, laboratoires d’analyse, écoles, universités, écoles universitaires), aux PME/PMI, à l’artisanat, au commerce et  à l’administration publique pour ne citer que ceux-là.

Le CADRE fait observer que les délestages ont pour effet de provoquer de profondes perturbations dans la vie de nos foyers, dans l’organisation des processus de production de biens sociaux, de transformation, de conservation, de vente et d’offres de services. Ils ont par ailleurs pour conséquence de provoquer des pertes d’emplois, la sous-employabilité et les chutes des revenus.

 

Face à cette situation insoutenable à long terme, le CADRE :

 

- invite les autorités à fournir aux maliens et aux maliennes toutes les informations sur la problématique de la fourniture de l’électricité au Mali, en général et à Bamako en particulier, afin de mieux préparer nos concitoyens à y faire face ;

- ⁠Demande au Gouvernement de faire preuve de plus de solidarité vis-à-vis des ménages modestes et des couches sociales fragiles ;

- Invite le Département en charge de l'énergie à faire preuve de rigueur et de discernement, et à prendre un ensemble de mesures pour bien préparer la prochaine période des canicules (mars, avril, mai et juin), visant l’assainissement de la gestion de la société EDM.sa dans un premier temps et sa restructuration profonde dans un second temps. Une offre de kits solaires aux ménages modestes à des conditions favorables pourrait être une alternative à très brève échéance ;

- ⁠lance un appel à la société EDM.sa pour qu’elle demeure attentive aux demandes des populations maliennes en œuvrant davantage à trouver des solutions urgentes d’atténuation de leurs souffrances. Un plan hebdomadaire de délestage pourrait amener des acteurs dans divers secteurs à ajuster leurs  horaires afin de maintenir leurs capacités de travail.

- Demande enfin que des responsabilités, s’il y’a lieu, soient situées et les auteurs présumés traduits devant les autorités compétentes.

Bamako, le 13 décembre 2023

Ont signé : EPM, Asma CFP, ADRP, CNDR, CVCR.

0 vue0 commentaire
corona080_ensemble.jpg
bottom of page