Braquage : La bande des 08 ados mis hors d’état de nuire



🔵 Ils sont accusés de vols avec effraction, cambriolage, association de malfaiteurs…🔵

Ils sont huit (08) et à peine âgés de 18 ans. Ils sont déjà qualifiés et cités dans de nombreux cas de vols audacieux. Ils n’épargnaient personne. Pas même les éléments des forces de défense et de sécurité. Ils pouvaient opérer plusieurs fois au même endroit et emporter tout ce qui, à leurs yeux, a de la valeur : argent, bijoux, bestiaux… L’essentiel pour eux étant de convertir ces biens consommables. Et rien, jusqu’à ce jour, ne semblait pouvoir les arrêter. Ni clef de serrure, ni barricade ! Mais le Commissariat de Police du 9ème Arrondissement, si !

Ils identifiaient auparavant leurs cibles avant de se rendre nuitamment sur place pendant que les occupants de la maison dormaient. Ils pulvérisent la maison de gaz paralysant, suffisamment pour neutraliser tout le monde durant de bonnes heures en prenant soin de se protéger eux-mêmes. Qu’il soit dit en passant : l’usage excessif de ce gaz paralysant, peut asphyxier et même tuer les personnes exposées. Comme pour dire qu’ils risquaient de se rendre coupable de meurtre. Mais qu’importe pour eux! Ils avaient manifestement atteint le summum de l’inconscience.

C’est donc après avoir paralysé leurs victimes, que les jeunes malfrats défoncent la porte. Aucune chance que la victime fasse obstacle. Totalement à l’aise, ils emportent d’abord les motos Jakarta s’il y en a sur place, l’argent liquide, les objets de valeur (des bijoux en l’occurrence) et même des animaux.

Un Adjudant-chef de l'Armée Malienne et un Sergent-chef de la Police nationale ont eu la visite de cette bande de jeunes cambrioleurs. Ici et là, ils ont emporté des motos ainsi que des animaux domestiques.

Lorsque la nouvelle a fait le tour du quartier, d’autres victimes se sont alors déclarées. C’est ainsi qu’ensemble, elles (les victimes) se sont présentées au commissariat du 9ème Arrondissement de Bamako le vendredi 15 juillet 2022 aux environs de 22 heures pour faire une déclaration commune et porter plainte. Et à leurs dires, de forts soupçons pèsent sur un certain OUSSOU et sa bande très visible dans le même quartier.

Alors, le Commissaire DAOUDA DIARRA en charge du commissariat du 9ème Arrondissement, muni de l’accord de son Procureur, ordonna à sa Brigade de Recherche (BR) d’interpeller le suspect nommé OUSSOU à Djicoroni-coura commune rurale du Mandé, le 17 juillet 2022. L’équipe d’intervention réussit la mission et amena le colis vivant (le nommé OUSSOU) devant le Commissaire DAOUDA.

Très vite, le flic parvint à faire craquer l’interpellé lequel se mit à table et avoua tout, en dénonçant ses sept (07) complices. A noter que tous ses gamins dangereux ont juste 18 ans et sont bien connus des habitants de Djicoroni-coura commune rurale du Mandé.

Le 18 juillet 2022, les susnommés ont été déférés devant le Procureur du Tribunal de Grande Instance de la Commune IV pour Association de malfaiteurs vol qualifié et cambriolage et le même jour, ils sont tous été placés sous mandat de dépôt.

Chapeau, une fois de plus, pour le commissaire DAOUDA DIARRA et ses hommes !

Bamananden JOURNAL KOJUGU KELEBAA #JKK#