Attaques terroristes à Sévaré, Bapho et Niono : 11 assaillants neutralisés des matériels récupérés


Le camp Hamadoun Bocary Barry dit Balobo de l'armée de terre de Sevaré ( 6ème Région Militaire ), a été la cible d'une attaque Kamikaze tôt ce matin du Dimanche 24 Avril 2022 aux environs de 05 Heures 20 mn avec une forte détonation suivie de tirs d'armes automatiques.

La situation est sous contrôle, le calme est revenu partout dans la ville et les populations vaquent librement à leurs occupations.

Bilan



Le bilan officiel, selon le communiqué de l’armée fait état de 6 morts et 15 blessés dans les rangs des FAMa. Il concerne les militaires qui se trouvaient à l’intérieur du poste de garde sur lesquels le bâtiment s’est effondré à cause de la violence de l’attaque. Du côté des assaillants, 11 combattants ont été neutralisés, dont le kamikaze. Plusieurs matériels de guerre et de communication ont été récupérés sur les assaillants.

Aussitôt informé, le Gouverneur de la Région de Mopti le colonel / major Abass DEMBELE à la tête d'une délégation composée des autorités administratives, politiques et Militaires s'est rendu sur les lieux pour témoigner la compassion et la Solidarité des autorités et de l'ensemble des populations aux forces armées et de sécurité du Mali.

Au nom des plus hautes autorités de la Transition,le Chef de l'exécutif régional a présenté des condoléances pour le repos des âmes des disparus et souhaité prompt rétablissement aux blessés .



Il a réitéré également tout le soutien et l'accompagnement des autorités régionales aux fama dans leur mission de défense du territoire national et de sécurisation des populations et de leurs biens ainsi que leur disponibilité à apporter une meilleure assistance aux blessés.

Au même moment, les camps de Bapho et de Niono dans la région de Ségou faisaient face aux mêmes types d’assaut terroristes. A Bapho, l’on ne déplore pas de perte en vues humaines, mais l’attaque 1 blessé et un hélico légèrement endommagé. A Niono, elle a fait 4 blessés et 2 véhicules endommagés.

Ccom / Gouvernorat - Mopti