24è session ordinaire du conseil d'administration de la Canam : Les grandes ambitions du directeur


Le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam), Médecin Général de brigade Boubacar Dembélé, et son équipe affichent leurs grandes ambitions en mettant le cap sur l’assurance maladie universelle.

C’est l’annonce faite par le directeur général de la Canam à l’issue de la 24ème session ordinaire du Conseil d’administration, tenue, le 14 avril, dernier au siège du Conseil national du Patronat du Mali, sous la présidence de la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, en présence du président du Conseil d’administration.

Au cours de cette 24ème session ordinaire du Conseil d’administration, les administrateurs ont examiné et adopté les procès-verbaux des 22ème et 23ème sessions ordinaires du Conseil d’administration, l’état de mise en œuvre des recommandations issues de la 23ème session ordinaire du Conseil d’administration, le rapport d’activités 2020 et l’état d’exécution du budget au 31 décembre 2020, le compte de gestion 2020, les états financiers et du rapport du Commissaire aux comptes sur les états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2020 et des questions diverses.

Au nom des administrateurs, le président du Conseil d’administration a souhaité un bon mois de ramadan aux musulmans et une fin de carême et bonne fête de pâques à la communauté chrétienne. Selon lui, le rapport d’activités de la Canam au 31 décembre 2020 a été élaboré sur la base du programme d’activités de la onzième année de mise en œuvre de l’Assurance maladie obligatoire.

Faisant le bilan, il a annoncé l’acquisition de 280 500 carnets de feuilles de soins maladie, 61 000 carnets de feuilles d’examen, 150 cachets secs pour prestataires. « 11 rencontres des commissions paritaires entre la CANAM et les structures conventionnées de Bamako et Kati ville ont été organisées, dont 7 avec le Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens, 3 avec le Conseil national de l’Ordre des Médecins et 1 avec l’état-major des Armées », a-t-il ajouté.