08 mars 2022 : Le parti Lumière pour l’Afrique en toute communion avec les femmes


Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a célébré le mardi 8 mars la journée internationale de la femme. Les femmes du parti Lumière pour l’Afrique (PLA) ne sont pas restées en marge. Elles ont célébré à leur manière cette journée, le samedi 12 mars, au siège de leur parti à Sotuba, sous le signe du patriotisme et de la renaissance nationale.

C’était sous la présidence de Seydou Diawara dit Martin, président du parti Lumière pour l’Afrique,qui avait à ses côtés la présidente des femmes du parti, Traoré Oumou Cissé, l’ancien ministre Abdrahamane Sylla, des personnalités de mouvements et associations politiques et autorités traditionnelles ainsi que des militants du parti venus nombreux.

Selon le président du parti Lumière pour l’Afrique, Seydou Diawara dit Martin, cette mobilisation citoyenne démontre l’engagement des femmes du parti à contribuer à accompagner la refondation par le patriotisme et la renaissance nationale.

«Nous plaçons les femmes au cœur de nos activités.C’est pourquoi celles du parti Lumière pour l’Afrique participent à toutes les échéances électorales conformément à la loi 052 relative au quota de participation de 30% des femmes aux postes électifs et nominatifs», a-t-il déclaré. Avant de lancer un appel aux femmes du parti de jouer pleinement leur rôle dans la refondation du Mali.

Seydou Diawara a rappelé que le 8 mars est une date symbolique de la lutte des femmes à travers le monde pour plus de respect, de dignité, de participation pleine et entière à toutes les œuvres de construction nationale et de développement en général.

À cet effet, il dira que le 8 mars est d’abord le souvenir de la lutte du mouvement féminin international pour l’épanouissement et la promotion des femmes et des filles, mais aussi une date incarnant des obligations d’amélioration et des opportunités pour les femmes et filles.

La présidente des femmes du parti Lumière pour l’Afrique, Traoré Oumou Cissé, a salué l’engagement et la bravoure des femmes du parti pour la refondation du Mali. Elle a attiré l’attention des plus hautes autorités sur l’application de la loi 052 relative au quota de participation de 30% des femmes aux postes électifs et nominatifs, tout en insistant sur le renforcement des capacités et l’accompagnement des femmes dans leurs projets et dans la société.

Rappelons que le parti Lumière pour l’Afrique (PLA) est présent sur l’échiquier politique national à travers ses structures à la base et en Afrique. Il a été créé depuis plusieurs décennies avec un vaste programme de développement socio-économique et politique pour le Mali, conformément aux potentialités de chacune des régions. Le parti Lumière pour l’Afrique a participé à toutes les échéances électorales au pays.

Source : Le Reporter par Diango COULIBALY